[CINEMA] - parlons cinoche...

Page 16 sur 17 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[CINEMA] - parlons cinoche...

Message par cesar le Mar 23 Aoû 2005 - 19:05

Rappel du premier message :

si c'est bien ou si c'est moche...

cesar
Joueur occasionnel
Joueur occasionnel

Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 08/08/2005

Revenir en haut Aller en bas


Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Ven 19 Oct 2007 - 13:25

Abusé vos horaires oO

Pour te rattraper y'a aussi paranoid Park qui sort la semaine prochaine !

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par MaxR le Ven 19 Oct 2007 - 13:32

Re,

Ben, les horaires ok, mais le cinoche n'est pas cher, et je préfère ce genre de cinéma, aux grands complexes bourrés de monde et sans âme!
Quand au taffe, pas le choix, avec un radio-élément, je ne peux pas travailler, quand il y a du monde autour de moi!
Les radiations personne ne les aiment.

Pas grave, je le savourerais quand il passera sur TPS, ou en DVD!

@+

____________________________________________________


MaxR
Admin'
Admin'

Masculin
Nombre de messages : 15132
Age : 47
Date d'inscription : 28/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Ven 19 Oct 2007 - 20:44

PUTAIIIIIIIN.

28 Semaines Plus Tard est passé à Mâcon.

Pendant UNE semaine.

FAIT CHIER.

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Dim 21 Oct 2007 - 1:50

Masculin Féminin / Jean-Luc Godard..

Je veux être Jean-Pierre Léaud.

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Lun 22 Oct 2007 - 23:21

Hellboy : putain j'ai adoré Very Happy ! C'est un comics-movie sans prétention j'imagine, mais je l'ai trouvé vraiment fun, rythmé et bien ficelé ^^, bien que certains passages soient maladroits et que le film aurait gagné à être plus long, plus développé et avec des bastons plus anthologiques.

Mais le design, l'humour, la dégaine de vieux cowboy de Hellboy et l'histoire de tolérance et de déracinement des protagonistes, tout ça m'a plu dans ce film, j'ai vraiment passé un bon moment dessus ^^.

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Invité le Mar 23 Oct 2007 - 19:43

Unkn0wN a écrit:

Pour te rattraper y'a aussi paranoid Park qui sort la semaine prochaine !

Bonne critique apparement...puis ça parle de skate donc ça me suffit...après faut aimer le style Gus..."Spéchiaul" !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Mar 23 Oct 2007 - 20:11

Bon alors, programme des vacances :

J'ai très envie de voir
-Paranoid Park
-Michael Clayton
-Les Contes de Terremer

Je suis intrigué par :
-Sa Majesté Minor
-L'Ennemi Intime

J'irai bien voir pour le fun
-Resident Evil Extinction
-Rush Hour 3

Unk si tu as des feedbacks là dessus, dis moi ce que t'en penses (ou les autres).

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Mer 24 Oct 2007 - 0:33

Hm bah Paranoid Park je vais surement le voir ce week-end, le reste de ta liste je pense pas. Enfin peut-être..
Sinon j'avoue que je vais plus beaucoup au cinosh en ce moment, la dernière fois c'était pour "Un Secret" et c'était un échec retentissant.

Par contre les critiques et le skate je m'en cogne, le film j'y vais essentiellement pour Gugus même si ça va être chaud de faire mieux que sa dernière trilogie, on sait jamais !

Et oubliez pas le prochain coppola (Youth Without Youth - L'Homme Sans Âge) qui sort mi-novembre !! Pour rappelle Coppola est notamment l'auteur de la trilogie Le Parrain, et surtout d'Apocalypse Now ! Là un pote m'a filé un livre sur lui es Cahiers Du Cinéma; du coup je vais me faire sa filmo par ordre chronologique en suivant le livre \o/

Von sinon ce soir je me suis regardé Blow Up de Michelangelo Antonioni; film originel du remake de de Palma (Blow Out). Le film est excelent mais ne vaut pas tellement pour son ensemble et son intrigue, mais pour la mise en scène de passages vraiment exceptionels. Et puis pour Baal notamment -> y'a une scène avec un concert des Yardbirds dans une petite salle absolument géniale, j'ose même pas la décrire tellement ça paraitrait naze si c'était moi qui la racontait plutôt qu'Antonioni avec ses images !!!! Wink

Bref, regardez ce film au lieu de dépenser 9€ pour aller voir Rush Hour 3 ^^

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Jeu 25 Oct 2007 - 17:31

\o/

Merci des infos Smile

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Sam 27 Oct 2007 - 1:06

Bon, Michael Clayton c'est naze.

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Sam 27 Oct 2007 - 10:22

Passque ?

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Sam 27 Oct 2007 - 13:16

Alors l'histoire est beaucoup trop brouillone, et même si l'intrigue passe au second plan pour mettre en avant le perso de George Clooney, j'ai pas trouvé ce dernier trés touchant. Et puis ça reste banal, le traitement des relations avec son fils c'est le truc deja fait 36 fois, ça ma gonflé.

Ensuite la réalisation est vraiment sans saveur, pas de réelle recherche artistique (ce qui ne serait vraiment un problème si l'intrigue, le fond de l'histoire était interessant -> là grosse impression de néant), et ça reste même carrément basique: souvant les acteurs sont statiques, et on voit un gros plan sur celui qui parle. Et puis le montage m'a énervé, la structure non linéaire avec le flashback est aucunement justifiée, suffit pas de faire ça pour faire croire à un semblant de recherche dans la mise en scène. En plus ça détruit tout suspense à la fin du film, car on sait justement comment ça se finit.

Sinon les acteurs je les ai pas trouvé terribles, parfois assez peu naturels. Et puis c'est horriblement long, ça s'attarde sur des choses secondaires, c'est ultra bavard, peu interessant artistiquement, et on comprend à moitié ce qui se passe -> du coup j'ai assez souvent décroché et je me suis simplement ennuyé. Les gens avec qui j'étais ont cru que le film avait duré dans les 3 heures, et certains se sont assoupis..

A vrai dire je vois même pas tellement de point vraiment positif dans le film.. scratch

Bon aprés si tu voulais le voir, vas-y quand même, ça peut être interessant de comparer nos avis Wink

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Dim 28 Oct 2007 - 1:21

This Is England

1983. Shaun, 12 ans, habite avec sa mère dans une ville côtière du nord de l'Angleterre. Garçon solitaire, c'est pour lui le début des vacances d'été, lorsqu'il rencontre un groupe de skinheads locaux. Avec eux, Shaun découvre le monde des fêtes, du premier amour et des bottes Dr Martens. Le ton change quand Combo, un skinhead raciste et plus âgé, sort de prison. Alors que sa bande harcèle les communautés étrangères locales, Shaun va subir un rite de passage qui le sortira violemment de l'enfance.



Trés bon film. Ca a rien à voir avec du American History X ou de ce que j'ai pu voire auparavant (je me rends compte finalement à quel point ce dernier reste limité..), je pense pas que ce soit non plus une simple "reconstitution sociologique", là le film aborde des aspects vraiment interessants: il fait la différence entre les skinheads véritablements extremistes qui sont pour des mesures radicales, et ceux un peu plus à gauche, plus "pacifiques" si on peut dire; et la place du noir dans le groupe aussi, j'imaginais mal comment ça pouvait vraiment se passer.

Bref un film qui a eut le mérite de me retirer des idées reçues assez grotesque, et de me rendre compte de ma connaissance limitée à ce sujet, et c'est deja beaucoup. En plus l'interprétation est vraiment saisissante !

Par contre le "LOL" sur la boite, dans une scene pourtant assez triste et émouvante, ça m'a un peu gaché le passage.. ^^


'Tain Baal il est même pas dans ta liste, t'abuses Evil or Very Mad

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Invité le Dim 28 Oct 2007 - 9:50

Mon Boss m'en a parlé........
'UTAIN si il m'avait parlé du sujet du film d'entrée...................
je l'aurai un peu plus écouter..........................

CHIIIOOOTTE !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Dim 28 Oct 2007 - 17:33

Les skins n'avaient rien d'extrême à la base, sauf d'aimer le cul, la bière et la baston. C'était les premiers punks. Ils venaient des classes populaires, et se rasaient la tête, d'où leurs noms, tout en trainant avec les rude boys émigrés de Jamaïque.

Après, certains mouvements se sont radicalisés : redskins pour le communisme, boneheads pour l'extrême droite.

A notet que la politique de Tatcher n'est pas étrangère à cette introduction des idées facho chez les skins..

Effectivement j'aimerais aussi voir ce film dont j'ai entendu parler. Evidemment, il passe pas chez moi...

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Lun 29 Oct 2007 - 23:12

Oui voilà, bah moi j'avais tendance à tout foutre dans un sac avant d'avoir vu le film..

L.S -> owned !

Et Baal, j'ai vu dans le générique de Michael Clayton qu'il y'a un certain Michael Pitt qui a participé au film.. Je sais pas si y'a un rapport.

Bon sinon je suis tombé par hasard sur Brice de Nice ce soir, et comme y'avait quelqu'un sur le PC j'ai regardé jusqu'au bout.. No Comment. x)

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Lun 29 Oct 2007 - 23:27

Ouais, Micky est acteur, musicien et aussi assistant réalisateur.

C'est apparemment ce dernier role qu'il tient dans MC :

En regardant le generique j'ai vue "Michael Pitt" en 2e assistant de realisation, en y reluchant de plus pres j'ai remarqué qu'il avait un projet de 1er assistant realisateur. Il s'y prend par la bonne porte pour rentrer mais a quand un projet solo ?

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Lun 29 Oct 2007 - 23:28

hmm, interessant ça ! Un film de Michael Pitt, j'me demande bien ce que ça peut donner..

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Mar 6 Nov 2007 - 13:14

Resident Evil Extinction : j'ai toujours bien aimé les films de RE. Non pas en œuvres de jeux vidéos (de ce coté ci c'est de la merde) ou par leur suspense (inexistant) mais pour l'ambiance techno-apocalyptique qu'il y a dedans

Apocalypse est à mon sens le plus abouti (ou le moins pire) des 3, vu qu'il s'éloigne totalement des jeux.

On retrouve quelques clins d'oeils (Wesker en PDG de Umbrella, mon dieu qu'il est moche, ou Carlos et Claire encore présent (là encore, je les trouve totalement dénaturés du jeu) mais aussi d'autres aux premiers films (le concept de Multi Ruches ou le clonage qui fait qu'on retrouve le black qui était le capitaine du commando Umbrella du premier ).

Coté suspense c'est prévisible à mort, ça fait pas peur, et non seulement de se taper des physiques bien trop éloignés des jeux (sauf Alice évidemment, et de ce coté je suis un hérétique, je kiffe bien Milla Jovovich, alors ici en guerrière du désert avec ses cuissardes, ses foulards et ses cheveux courts, han <3), mais encore une fois j'aime l'ambiance du film totalement post apo zombie. Ca fight, ça saigne, ça n'a rien de renversant mais je passe un bon moment à suivre le "trajet" du convoi et d'Alice. L'idée des pouvoirs psy est bien pensée mais mal exploitée. Le piège à Las Vegas est totalement aberrant à mon sens m'enfin bon. La scène entre Carlos et Alice, bwahahahahah.

Non chais pas, ces films sont des purs popcorn movies sans réussite notoire, mais chaque fois je passe un bon moment devant grace à leur ambiance.

Ah oui, bien sur, le doublage est pourrave, mon dieu la voix de CONNE de Claire.

Prison Break Saison 2 partie 2 : mon dieu ça devient vraiment bandant \o/ ! Autant la première moitié de la saison me laissait dubitatif (traque brouillonne et rythme saccadé, pas assez de tension comparé à la prison), autant tout s'accélère de manière intéressante \o/ ! Mahone est vraiment un personnage intéressant, entre son coté prêt à tout et sa fragile sensibilité face aux gosses. T-Bag est surprenant. C-Note est certes un père de famille mais le suivi de son aventure m'emmerde. Sarah est toujours aussi belle \o/, et Kim a une tête de bite.

Le dernier épisode est poutrissimant, mais comme j'ai maté les 4 derniers le même soir à raison de 4 Bush/Stella/Troll/Leffe par épisode, je me souviens plus trop de la conclusion, donc faut que je le rematte.


Bwahahaha, je comprends d'ailleurs pourquoi les belges n'ayant pas M6 ont téléchargé les épisodes, la saison 2 ne fait que commencer chez eux Laughing

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Mar 6 Nov 2007 - 13:23

Chuis sûr vous avez même pas regardé Barry Lyndon hier sur ARTE. j'vous hais.

Moi he suis bluffé, aucun réel défaut apparent et la voix-off ne m'a géné qu'au début. Tout comme l'aspect trés classique de la réalisation, mais finalement elle atteint crescendo une force telle qu'elle n'a d'égale que la musique qui l'accompagne et qui offre une orchestration qui semble tombée du ciel, chaque plan se déguste littéralement, à un point fascinant.

Et émotionnelement on est pas en restes, la scène
Spoiler:
de la mort du fils
est à tomber et le duel vaut du Sergio leone pour son intensité ! Et puis l'interprétation n'est pas moins grandiose..

Non, vraiment Kubrick est décidemment surprenant, chacun de ses films est singulier pourtant je retrouve à chaque fois la même virtuosité et finalement la même admiration.


Sinon récemment dernier coup de coeur: Permanent Vacation de Jim Jarmusch. Son premier film.



Un New-York plongé dans un abîme apocalyptico-psychédélique où rencontres hasardeuses et insolites se mêlent avec décors urbains délabrés stupéfiants. Une impression de légéreté hypnotisante pour un film halluciné qui marque l'antithèse du mythe du rêve américain.. Et puis cette photographie quoi. Cette texture !

Une petite perle. Jarmusch est vraiment un cinéaste plus qu'interessant !!


Et j'me suis revu Platoon aussi récemment, c'te grand film \o/

Pour les deceptions: Dans Paris, Thank You For Smocking, Dementia 13

Mais aussi de trés bons films: Broken Flowers, The Deer Hunter


Bref, cycle Kubrick sur ARTE et cycle Jarmusch sur Cine Culte.. ça s'annonce bon tout ça

Mr. Green

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Mar 6 Nov 2007 - 13:39

Platoon m'a fait chier, chais pas trop comment expliquer. Mais j'avais quatorze ans quand je l'ai vu donc j'suis ptet passé à coté.

Pourquoi Thank You.. est décevant ?

Broken Flowers ftw.

Barry Lindon je l'avais dja vu.

Par contre, ce Jarmusch m'intéresse.

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Mar 6 Nov 2007 - 13:46

Pourtant dans Platoon chaque scène est d'une force incroyable. Et ce qui fait son interet c'est que Stone utilise une guerre pour évoquer un combat davantage interne; ou Bien et Mal se confondent bien que représentés par des figures au sein de la troupe par Elias et Barnes. 'fin si tu l'as pas vu depuis longtemps ça te dira pas grand chose je pense..

Thank You For Smocking ce qui m'a agacé c'est que le film se repose sur son personnage qui se veut charismatique et super habile dans la tchatch, alors que les débats sont juste risibles. On remarque surtout la médiocrité de ses adversaires, tous ses arguments sont pourtant nazes (souvent du ad-hominem stupide) mais ses opposants se mettent à chaque fois à bafouiller et à ne plus savoir quoi répondre; ils sont représentés comme des crétins, c'est bien plus facile que de faire des dialogues qui tuent leur race.

Et Permanent Vacation c'est trip semi-amateur experimental mais vraiment fou. L'ambiance du film est géniale. Mais le mieux ça reste Dead Man !

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Lun 12 Nov 2007 - 14:02

Paranoid Park -> évasif

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Mer 14 Nov 2007 - 0:36

Allez voir Before The Devil Knows You're Dead (ou 7h58 ce samedi-là si vous préférez les titres français à chier), la nouvelle oeuvre du trés grand Sidney Lumet \o/.

Vraiment un film trés fort.

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Jeu 15 Nov 2007 - 18:01

U-571

pas trop mal.

La restitution des sous marins est assez fidèle. L'embrouille qui lance la traque un peu bordélique. Les évènements s'enchainent un peu vite et les esquives scénaristiques aussi (un moteur réparé par miracle en quelques minutes malgré trois torpillages aux grenades sous marines).

Les personnages ont le charisme d'une huitre.

Mais j'ai passé un bon moment.

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Jeu 15 Nov 2007 - 19:56

CE SOIR NE LOUPEZ SURTOUT PAS UN DES PLUS GRAND CHEF D'OEUVRE DE STANLEY KURICK: Dr. Strangelove, à 20h40 sur ARTE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Et of course, grace à Arte vous pouvez le fouttre en VO Wink

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Jeu 15 Nov 2007 - 20:32

[mode djeunz] Chais pas... j'me tate... y'a Prison Break...[/mode djeunz off]





Very Happy

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par mehdb le Jeu 15 Nov 2007 - 20:41

Je plussoie. Go M6

mehdb
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Masculin
Nombre de messages : 2654
Age : 24
Date d'inscription : 02/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par GTvision le Jeu 15 Nov 2007 - 20:54

M'en fous, ce soir je me fais une soirée Mr Manatane... -o-

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Cobaiye le Jeu 15 Nov 2007 - 21:20

Et moi j'ai j'ai r'çu toutes la Saison 2 de Prison Break, alors, GO les CineCinema, mais 'y a rien, pfffffffff .......

____________________________________________________



You have met your match, no one can defeat me !

Cobaiye
Newseur
Newseur

Masculin
Nombre de messages : 2337
Age : 22
ID Playstation Network : Cobaiye
ID Steam: Cobaiye
ID Xbox Live : PoliceMilitaire
Date d'inscription : 27/11/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Ven 16 Nov 2007 - 11:56

cobaiye a écrit:Et moi j'ai j'ai r'çu toutes la Saison 2 de Prison Break, alors, GO les CineCinema, mais 'y a rien, pfffffffff .......


???????????????????????????

Tu parles de la chaine Cine Cinema ? oO

Y'avait un Sergio Leone hier soir.

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Mer 21 Nov 2007 - 23:21

Born To Fight, par le thai qui a réalisé Ong Bak (que j'ai pas encore vu).

Je sais pas si c'est le film le plus bidon ou le plus décalé d'arts martiaux que j'ai vu.

En gros, une attaque terro sur un village thai, les villageois se font tuer, et répliquent.

J'ai vu des massacres hyper réalistes très malsains, un village où chaque habitant a appris le kungfu dès son jeune age par magie, et un montage entre la série US à la mode style Prison Break et le jeu vidéo épileptique.

Je sais toujours pas ce que je dois penser de ce film.

Accessoirement, c'est la première fois que je vois des soldats se faire défoncer à coups de supers coups de pieds dans des ballons de foot.

Quand Olive et Tom rencontrent Farcry.

edit : un avis qui résume assez bien le truc cela dit :

Citation:
En provencance directe du royaume de Thailande, un nouveau chef d'oeuvre du nanard de baston! Dans une lutte dantesque, une bande de villageois, puissament secondés par un groupe de sportifs aux spécialités variées mais soudés par leur engagement humanitaire, affronte une division de narco guerilleros massacreurs et sans foi ni loi, à l'obédience obscure mais que l'on se plaira volontiers à rattacher à une forme de communisme très engagé (bref, ils sont très méchants). Le tout devient rapidement le prétexte à un hymne éhonté aux joies du sport et à l'ultranationalisme décomplexé. Born to fight! Un grand film d'action! Avec de la baston! des explosions! toute la sagesse guerrière de l'Asie! Du foot, avec les vraies balles traditionelles thaï à la dureté légendaire! Des handicapés qui se dépassent! des hélicoptères! des camions! une moto! un odieux chantage! de la gymnastique! des filles! du strip fighting! des amulettes bouddhistes! l'armée! les forces spéciales! L'exotique et majestueuse cité de Bangkok ! une terrible menace! de la musique de restaurant chinois! des bombes a retardement! une intrigue sentimentale! des fusils mitrailleurs! du taek won do! des executions sommaires! du piratage informatique! une pièce de monnaie magique à l'effigie du roi! des yaaaaaargh! un vrai message humanitaire! de l'émotion! de la techno allemande! un authentique missile nucléaire! de la danse traditionelle! L'avant dernière phrase de la chanson de fin précise: "croyez sincèrement que cela n'était pas intentionnel". Ah, bon! Ca va, alors!
J'ai acheté Snatch hier à 9€, je l'avais toujours pas vu.

Pas mal, dans l'ensemble je me suis bien marré, c'est toujours excellemment goupillé, la musique tue, les quiproquos sont légion et Brad Pitt a encore un rôle totalement déluré (plus je vois de films avec lui plus je l'aime en tant qu'acteur), mais dans l'ensemble, ça part parfois totalement en épilétique, je l'ai donc trouvé un poil moins bon que Arnaques Crimes et Botaniques, qui avec son coté plus roots reste pour moi devant d'une place.

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Jeu 22 Nov 2007 - 13:17

Baal a écrit:Je sais pas si c'est le film le plus bidon ou le plus décalé d'arts martiaux que j'ai vu.

Même impresion avec Ong Bak.. Moi j'opterais pour la bouse totale.

J'ai acheté Snatch hier à 9€, je l'avais toujours pas vu.

Pas mal, dans l'ensemble je me suis bien marré, c'est toujours excellemment goupillé, la musique tue, les quiproquos sont légion et Brad Pitt a encore un rôle totalement déluré (plus je vois de films avec lui plus je l'aime en tant qu'acteur), mais dans l'ensemble, ça part parfois totalement en épilétique, je l'ai donc trouvé un poil moins bon que Arnaques Crimes et Botaniques, qui avec son coté plus roots reste pour moi devant d'une place.

Bien d'accord avec toi, Guy Ritchie arrive à faire des films grands publics mais avec une imagination énorme: c'est novateur dans la forme, les scénarios sont excelents (bordéliques mais toujours cohérents), les personnages énormes, les répliques cultes, un sens de l'humour génial, des situations improbables, une BO qui rox à chaque fois.. Vraiment ce qui se fait de plus recherché au niveau du divertissement en ce moment !

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Ven 23 Nov 2007 - 23:29

En ce moment, je sais pas, le film a quand même dix ans Laughing

Au fait, mister cinoche, tu as vu American Gangster et Jessie James ?

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Ven 23 Nov 2007 - 23:32

Baal a écrit:En ce moment, je sais pas, le film a quand même dix ans Laughing

Oui bon il est pas mort encore le Ritchie, il va bien nous pondre un ou deux films dans le genre d'ici là ;o

Au fait, mister cinoche, tu as vu American Gangster et Jessie James ?

Non Sad

Mais y'a des tonnes de films à voir en ce moment c'est de la folie ! Mais mes potes veulent pas se bouger le cul, je les hais.

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Ven 23 Nov 2007 - 23:41

Oui bon il est pas mort encore le Ritchie, il va bien nous pondre un ou deux films dans le genre d'ici là ;o
A vrai dire, je ne sais pas du tout ce que le monsieur a réalisé après LSand2BS et Snatch.

Mais y'a des tonnes de films à voir en ce moment c'est de la folie ! Mais mes potes veulent pas se bouger le cul, je les hais.
Et chez moi ils passent pas -__-

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Lun 28 Jan 2008 - 17:08

Foncez voir TOUT DE SUITE No Country For Old Men, des frères Coen. Ce film est juste EXCEPTIONEL !!!!!!!!!!!!!! Une maitrise à laisser pantois, un grand moment de Cinéma, impressionant !

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Jeu 7 Fév 2008 - 12:43

Il parait qu'il bute bien oué

Et y'a I'm Not There qui passe chez moi \o/ ! Allelouiah !

Vu que je me suis pris une semaine de congé farniente, j'ai maté des films toute la semaine comme un gros nolife en me gavant de marijuana Razz

Passons sur American Pie 3 et 4, que dans un plaisir coupable de nostalgie de prépubère, j'avais essayé de regard (je m'étais arrêté au 2 plus jeune), décidemment même plus consistants, même plus un léger sourire comme lors des deux premiers. On a atteint le stade ultime du néant d'intérêt du film : pas de jeu d'acteurs, pas de scénar, pas d'humour, scènes qui ne sont pas potaches, c'est l'encéphalogramme de la grenouille lobotomisée.

j'vous jure, j'ai été impressionné. C'est même plus un teenage movie, y'a plus rien DU TOUT Shocked

Ces films sont des coquilles, j'ai arrêté au milieu du 4 et viré les 3 autres qui restaient derrière de mon disque dur.

Ensuite, coté films cette fois :

Hyper Tension maté hier soir, l'espèce de film frénétique où Jason Stahtam se réveille empoisonné et ou il doit conserver son taux d'adrenaline extrêmement fort sous peine de mourir dans l'heure.



C'est asseez euh épiléptique comme film.

Le principe du délire façon jeu vidéo est assumé dès le début avec l'écran titre façon "insert coins to play".

Mais je l'ai trouvé sympathique mais pas inoubliable. Effectivement, ça pète à 300/h et on prend des scènes chocs à la suite sur une bande son bien choisie (le morceau de metal/hardcore qui passe dans l'apart au début \o/) mais parfois ça se relache je trouve, on devine un peu ce qu'il va se passer.

Et puis bon, la scène de la levrette dans Chinatown est rigolo une seconde mais au finale, elle sert plutot à rien sinon à choquer les petits vieux qui se seraient trompés de salles lors du visionnage...

Je m'attendais à plus de folie, plus de trucs dingues, quitte à lancer le barouf, autant y aller jusqu'au bout.

Même si la fin est, allez, pas trop mal foutue question grosbillisme.

A voir une fois oui.

Par contre mwahahahaha, Shoot'em Up alors lui il est juste énorme.



Un tueur assiste à l'attaque d'une femme par des mafieux. Elle est enceinte. Il les tue et l'emmène pour la protéger. Dans la fusillade, elle accouche. Le voila avec une mère et son bébé à protéger alors qu'un cartel inconnu veut sa peau.

La scène d'introduction est juste monstrueuse : le héros engage un gunfight frénétique contre les méchants en protégeant un bébé, le tout sur Nirvana qui hurle breed à fond de balle en backsound.

Du début avec la gunfight à la fin complètement bourrine dans le resto, on a de l'action rondement menée sur une bande son décapante et choisie avec gout.

Les gunfights et les poursuites dépotent, mention spéciale à la partie de shoot dans le hangar d'armement avec les mitraillettes "à distance", le principe rappelle furieusement un jeu vidéo et le résultat dans le film est juste ENORME Very Happy

Ah oui, aussi, le gunfight dans les airs sur AC/DC, mémorable, c'est du gros n'importe quoi et c'est donc énorme.

Le bad boy est un bon gros connard, le héros est un grosbill méchant mais pas trop (puisqu'au final, il se fait l'héroïne pute blasée de la vie qu'est Bellucci Laughing), et ça flingue à tout va, les carottes volent Laughing, et on s'ennuie pas.

Tout est stéréotypé dans ce film, des personnages à l'histoire avec l'héroïne qui tombe amoureuse du héros, le méchant politicien, les répliques et les vannes foutues piles au moment clé...

Mais le résultat à l'écran s'assumme tellement bien avec un titre pareil et les scènes visuelles qu'on accroche ^^, jusqu'au générique façon jeu vidéo / james bond / MGS3 Very Happy

Un film à voir une soirée de détente popcorn/bibine Very Happy

Ah oui, j'oubliais, j'ai aussi vu (enfin) 187 Code Meurtre en entier.



J'avais vu le début et la fin avec un milieu sauté et la fin non entière sur une K7 mal enregistrée quand j'avais onze ans.. autant dire que j'ai rien percuté.

Mais là, putain.

Ce film est juste l'un des meilleurs que j'ai vu.

Un film très noir, angoissant, pessimiste, et désespéré. Mais un film extraordinaire par son marquage de l'esprit. De la musique (dont je n'ai reconnu que DJ Shadow par contre) aux plans et aux couleurs, tout est coordoné avec brio. le doublage fr est parfois un peu ledge, mais ça passe nickel. La symbolique durant tout le film et à la fin particulièrement est très forte, et il n'y a pas de héros dans ce film, juste des perdants et des survivants, et une victoire en demi teinte mais pleine d'espoir et aussi d'amertume, un lourd tribut.

Un Esprits Rebelles à l'envers. On voit bien la double face de Samuel L Jackson, humaniste au début et qui pète de plus en plus les plombs et s'en remet au jugement de la providence divine contre des jeunes complètement hors de la logique de réalité commune et ayant transformé une ville en zone tribale de non lieu, qui vont le pousser à bout. Ce film est captivant, les acteurs sont parfaits (pour moi Jackson est dans l'un de ses meilleurs rôles), une fin énorme dans l'ambiance de Voyage au bout de l'enfer.

187 Code Meurtre est une ardente leçon d'humanisme, une critique exemplaire avec des acteurs exceptionnels qui ose une comparaison "école/guerre" et montre sans détour le problème des gangs latinos et chicanos, de l'immigration parquée dans les ghettos, et du rêve américain défoncé par lui même et ce qu'on propose pour y accéder, transformant ses challengers en démons. Un film véritablement puissant.

Dog Bite Dog ensuite, un film noir sur un tueur élevé comme un chien d'attaque poursuivi par un flic hargneux. Petit à petit, le tueur s'humanise et le flic pète les plombs, les roles s'inversent.



Mouais, je sais pas trop quoi en penser. Il me fait évidemment penser à Danny The Dog, mais en moins bien/ trop noir, un peu comme Sympathy For Mr Vengeance est bon, mais trop poussif je trouve par rapport à Old Boy.

Là c'est un peu pareil, le film est excellemment réalisé, mais il traine en longueur et tourne un peu en rond, on a l'impression que le réalisateur n'est pas allé au fond des choses pour exploiter son idée et ça laisse un vague aspect de décousu. La première heure est impeccable, l'intro sublime (l'ambiance, les tons, les couleurs, les sons putains, mention spéciale à la bande son qui mélange toujours à la frontière des deux bruitages normaux et grognements de chiens), mais la seconde partie du film je me suis un peu fait chier quand même, ça décolle jamais vraiment.

Et puis la fin est quand même grotesque, que le héros et le méchant s'inversent petit à petit de caractère d'accord, mais quand même, les roles finaux sont pas très crédibles, et la scène de fermeture dans les ruines du temples assez pitoyable, on dirait un mauvais film de kungfu façon Born to fight (il m'a marqué cuila Laughing).

On part d'un polar très noir et bien ficelé à une espèce de drama ultraviolent dans ses images (parce que coté baston, y'a pas grand chose) mais dont l'intérêt décroit progressivement. Y'a pas vraiment de chute en fait.

Et puis si Danny The Dog est plus "soft" et optimiste, on s'attache vraiment à Danny dans ce dernier, on découvre le personnage et on le suit au fil de son histoire. Ici, j'ai éprouvé autant de compassion pour le tueur ou le flic qu'un bulot devant une boite de haricots rouges.

Le film est étouffant, noir, violent, sans chemin lumineux, y'a pleins de morts.

Au début c'est très bien mis en scène, mais après, ça tangue je trouve.

Dommage, je pense qu'autrement mené, il aurait pu dépasser Danny The Dog. Mais si c'est le premier film du réalisateur (je crois qu'il est assistant d'un autre qui fait que des nanards non ?), ça peut laisser de bonnes choses pour plus tard. Wait and see.

J'ai maté enfin Rasta Rockett Very Happy



J'ai bien déliré, ça reste le typique film Disney gentimment débile toussa, mais entre le kitch des années 80 et le kitsch des rastas aux JO, ça m'a bien fait triper, Disney savait encore faire des comédies potables y'a 20 ans ^^

Mention à El Senor Sankaman Very Happy "Je sens même plus mes royal rastafériques dreadlocks dans c'frigo !" Laughing

et le gros black qui défonce le joueur de hockey sur glace quand il essaie de passer : "pigé man ?" Laughing

Et puis j'ai ensuite rematé Cowboy Bebop - Knockin' On Heaven's Door, que j'ai acheté en DVD, je l'avais vu sur Canal+ à l'époque.



Rien à dire, autant en film pour les néophytes que pour les fans, il est toujours aussi ENORME. Magistralement mis en scène, Vincent est un type aussi charismatique que Vicious, la musique est toujours superbe, les montages et la réa butent, les courses poursuitent également.. Y'a parfois une ambiance à la Batman (de Tim Burton) dedans je trouve.

L'idée des papillons dans l'histoire de Vincent est sublime.

Egalement mon second choc avec 187 Code Meurtre, le génial Blow , avec Johnny Depp, est un choc.



Ce film est magistral et Depp change encore une fois de peau après les terrifiques Donnie Brasco et Las Vegas Parano pour jouer un étudiant pauvre qui se tire de chez lui pour devenir dealer en Californie durant les sixties hippie avant de devenir un trafiquant de drogue notoire durant les 70's et 80's, connaissant le sommet et la chute irréversible de sa vie.

De son enfance à son adolescence durant le summer of love de Californie à sa déchéance sans fin, l'histoire du personnage est tordante.

Le film est noir, prenant, émouvant, sombre, fataliste, ironique, acide, majestueux.

La bande son décalque (mention à ZZ Top \o/)

Un véritable chef d'oeuvre à travers les yeux d'un homme qui a voulu choisir ses rêves et dont tout est allé trop vite.

J'ai enfin hurlé de rire devant How High c'est juste énorme quand on connait un peu la culture hip hop/gansta et ce que le film y parodie, un peu comme Old School en France. A voir définitivement défoncé Laughing



Pour résumer, Method Man du Wu Tang et Redman jouent deux branleurs wesh US qui n'ont qu'une passion : se décalquer le crane avec toute variété de beuh. Un de leur pote meurt en se défonçant, et ils incinèrent leur pote pour ensuite l'utiliser comme engrais. En fumant cette beuh magique, son fantôme leur apparaît et va les aider à décrocher des résultats de dingues en pompant pour entrer à Harvard Laughing

C'est du grand barrage d'idées en folies, ça reste dans l'esprit teen movie US à la Scary Movie, mais c'est fun, acidulé, et à mater sous skunk obligatoirement. Redman et Method Man du Wu Tang jouent leurs propres parodies avec aisance, et la bande son envoie du lourd bon son à l'ancienne (NWA, le Wu Tang, War..) avec une majorité des compos composées par les deux rappeurs acteurs en tête d'affiche.

Un film fait exactement pour passer une soirée délirante, seul ou entre potes, pour peu qu'on le matte pour son idée de base de parodier gangstas, teenmovies US et ganja culture.

Le seul truc que j'ai pas encore trouvé dans la BO et que je cherche c'est la chanson de NWA qui passe à la radio dans la piaule quand ils débarquent dans leur fac.

Là je viens de mater You Kill Me et il est putain d'ENORME Laughing



Ce film met une patate \o/

L'histoire d'un tueur à gage alcoolique qui foire un contrat et se retrouve à SF pour sa cure de désintox Laughing

Le film est rigolo, noir, prenant, hilarant, les répliques font mouche et on suit l'histoire en se tapant des barres.

Définitivement un film à voir, sous substances ou pas pour délirer dans tous les cas \o/

L'acteur principale est excellent, les scènes loufoques, l'humour so british, et le film se suit comme un manège dans la bonne humeur. Mention à la scène où le héros s'introduit dans son cercle des Alcooliques Anonymes et explique qu'il veut arrêter de boire car ça l'empêche de tuer correctement des gens pour son métier Laughing

A noter que l'acteur principal me rappelle Locke dans Lost et pourrait jouer Kane de Command and Conquer vieux ou Hitman vieux lol

Aujourd'hui, je sais pas encore ce que je matte, j'ai Casino de Scorcese dans le carton, mais également Petits Meurtres en Amis de Danny Boyle, un nanard français appelé Bad Trip, Je Suis Une Légende à finir (la première demi heure m'a pas emballé, mais c'est un rip honnête mais y'a un sifflement persistant sur le son c'est pénible), Sin City, We Were Soldiers, The Hole et Constantine...

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Ven 8 Fév 2008 - 18:59

Petits Meurtres Entre Amis est vraiment génial; je l'ai même préféré à Trainspotting (de peu, cela dit) !


Mais enfin bordel de merde, le cinéma ça a pas été crée y'a 10 ans ;o

Au lieu de te regarder un "nanard français", tu ferais mieux de retourner un peu en arrière vers la période bénie du cinéma français, avec notre équivalent de Hitchcock: Henri-Georges Clouzot.
J'ai regardé Les Diaboliques et ce film est grandiose. Malgré sa date (années 50) les effets sont pas du tout dépassés et la tension est super bien menée. Signoret bute sa race. Un scénario palpitant et une mise en scène toujours super bonne. J'ai vu que 3 de ses films pour le moment, mais je n'aurais pas peur de dire que c'est un trés grand cinéaste, en attendant de voir Le salaire de la Peur.

Et puis un peu de Nouvelle Vague, bon sang! Hésitez pas à vous envoyez du Godard, c'est étincelant quasiment à chaque coup; à commencer par Pierrot Le Fou ou A Bout De Souffle.

Bon sinon faudrait quand même que je vois Blow..

Dernier cinoche, hier: Shotgun Stories. J'ai trouvé ça bon; ça pourrait plaire à certains ici; à condition de ne pas se fier au titre (c'est PAS DU TOUT un film à gunfight, le film est trés pausé, à la manière du musique Country).

je remets ce que j'avais dis à propos du film sur un autre forum; pour ceux que ça interesse:

"Bien aimé. Une jolie quête identitaire (pas de parents, pas vraiment de repere (on vit dans une tente ou un pick up), on sait pas vraiment où ça se passe, et c'est marrant que les trois frères s'appellent Boy, Kid et Son alors que le chien, lui, a un nom d'humain..(Henry)), l'histoire est touchante mais manque selon moi d'intensité dans ses moments cruciaux. J'ai ressenti une réelle tension dans les passages "calmes" de l'histoire, qui montait crescendo, mais la finalité des moments forts apparait assez rapidement.

Spoiler:
par exemple: lorsque Boy (je crois..) se retrouve pointé par 3 fusils, on sait quand même qu'à partir du moment où il arrive à entamer le dialogue il sera sauver.

Une belle musique, mais pas toujours bien dosée à mon sens. C'est le le frère du réal qui l'a composée, non ?
Assez prometteur en tout cas, j'espere que le prochain sera un peu plus audacieux, même si ici l'idée de départ était déjà trés interessante."


Mais je ne le repeterai jamais assez: LE FILM A VOIR C'EST LE NOUVEAU COEN. BOUGEZ VOUS LE CUL BANDE DE LARVES INDIGNES ;o


Ah et je me suis DL des films experimentaux arméniens muets en noir&blanc.. hâte de voir ça ! Very Happy

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Dim 17 Fév 2008 - 0:16

http://www.brightcove.tv/title.jsp?title=1417342035

plus fort que Street Fighter The Movie Very Happy ?

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par kevsr25 le Mar 25 Mar 2008 - 22:30

Stage oblige...
Me suis matter quelque film....

Planete Terreur :



Alors...film...comment dire...a regarder avec des potes pour tripper...
Quoique meme pas en faites !
Histoire de Zombie qui arrive de chez pas trop ou...
C'est la panique....mais pas plus que sa en faites !
Quand le Chikungunya a fait plus de ravage...
Tout le monde a l'air peinard...Tout les zombie sont la...
M'enfin film a voir...quand meme...

Domino :



Grosse affiche = Gros film

Film a voir...Sortit il y a deja tit moment...m'enfin je le voit que maintenant.
Tout est bien dedans...Les acteurs, l'histoire, les actions...etc...
Si jamais vous le guettez..tendez l'oreille dans la scène des machines a laver...Il parle de Stevie Ray Vaughan, peut etre pour sa que le film est bien ? O_o ?

Trilogie ResidentEvil :

Bah j'ai decouvert le 3 et ensuite j'ai re-regarder le 1 et 2...
Trouvait sa un peu longuet !
Manque un peu d'action en faites...de rebondissement !
Linéaire, sur la trilogie...On n'est toujours sur le truc que :

" Umbrella Corp. y sont pas gentil. "


Et se soir, vais me faire " Bienvenue chez les Ch'tis "
Que bon echos...Je vous dirai taleur.

kevsr25
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4940
Age : 26
Date d'inscription : 21/11/2005

http://initialdesign.graphforum.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Dim 30 Mar 2008 - 13:08

Smoking/No Smoking -> un exercice de style remarquable, un chef d'oeuvre.

Et puis un des plus grands jeu d'acteur que j'ai pu voir.

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Masta Tekke le Ven 4 Avr 2008 - 13:34

mercredi j'ai vu mon premier film belge:
Ben X.

c'est l'histoire d'un autiste no-life accro à un jeu du genre WoW.

c'est un film surprenant, je vous le conseille:


Masta Tekke
Floodeur
Floodeur

Masculin
Nombre de messages : 1090
Age : 35
ID Playstation Network : Tisopef
Date d'inscription : 15/02/2007

http://dgen.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Unkn0wN le Ven 4 Avr 2008 - 19:30

Masta Tekke a écrit:mercredi j'ai vu mon premier film belge:
Ben X.

J'étais pourtant persuadé que t'avais vu C'est Arrivé Près de Chez Vous !


Et pour ceux que le cinéma surréaliste underground polonais ne rebute pas: je vous conseille les court métrages de Jan Svankmajer, facilement trouvables sur Youtube. A commencer par "The Flat", vraiment excellent.

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Masta Tekke le Ven 4 Avr 2008 - 23:13

Unkn0wN a écrit:
Masta Tekke a écrit:mercredi j'ai vu mon premier film belge:
Ben X.

J'étais pourtant persuadé que t'avais vu C'est Arrivé Près de Chez Vous !
......

je voulais dire du cinéma flamant.....
Spoiler:

c'est vrai j'avais oublié ce chef d'oeuvre, en même temps ça fait que environ 15 ans que je l'ai vu...
Mr.Red Embarassed

Masta Tekke
Floodeur
Floodeur

Masculin
Nombre de messages : 1090
Age : 35
ID Playstation Network : Tisopef
Date d'inscription : 15/02/2007

http://dgen.keuf.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Lun 14 Avr 2008 - 11:40

Je poste un peu en retard, mais durant février, France Televisions ont diffusé Arnaques Crimes et Botanique et Le Péril Jeune sur Fr4 et Fr2, j'espère que vous avez regardé Very Happy !

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Archétype d'un type de ciné français d'humour dont on est pas peu fiers, mais dont du coup on pense que les gens vont jamais se lasser

C'est mou, consensuel, cliché et déja vu cent fois, dans la lignée de tous ces clones de Weber façon L'Antidote ou Tais Toi (qui lui était un peu plus réussi que le reste). C'est plein de bons sentiments et ça en devient justement exaspérant, La Grande Vadrouille y'a un demi siècle c'était grandiose, aujourd'hui, refaire ce genre de ciné, faut pas se loupper. Dany Boon est gentil, mais ça suffit pas. Le duo Merad/Boon fonctionne pas trop mal. Les autres acteurs en font souvent trop ou sont un peu limite : les postiers bof sauf la fille, Line Renaud est mauvaise dès qu'elle a une réplique à donner, ses regards auraient suffi, et Zoé Félix est toujours aussi moyenne comme actrice mais les plans racoleurs sur son physique avantageux ont le mérite de justifier sa présence. Ca devient vite répétitif et trop plein de bons sentiments envers les ch'ti. Le film repose sur une blague que l'on nous sert jusqu'à l'overdose pendant 1h30. L'intensité est plate et les allez et venu du Nord au Sud de Kad ne suffise pas a nous faire exploser de rire. A voir à la télé mais pas au ciné au prix actuel des places. Puis bon, allez, y'a pire, hein Dubosc ?

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Par contre, putain, cuila j'l'ai overkiffé, un road movie limite teenage movie d'apparence, qui a été assimilé à la vague American Pie car sorti en 2000, mais au final assez différent, avec une bande son géniale et une brochette de personnages qui décoiffent.

Le pitch est con : des potes de facs aux USA, l'un deux vit une difficile relation à distance avec sa copine, il la trompe un soir de fête et les ébats sont filmés. Malheureusement, au lieu de lui envoyer un message personnel filmé, il intervertit les K7 et lui envoie celle de la nuit infidèle. Autant dire qu'il est grave dans la merde. Il lui reste 3 jours pour rejoindre Austin au Texas avant le retour de sa copine de chais plus quel truc pour intercepter la K7.

Le truc génial dans ce film c'est les scènes totalement insolites (celle où ils débarquent dans une fraternité de blacks est à mourir de rire ) et les personnages complètement allumés de l'histoire ! L'un est un dragueur pervers qui ne connait pas le mot "relation stable" et joué par Sean Scott Jr (Styfler dans American Pie, le débile apprenti pompier dans Evolution), le second est le petit ami mortifié qui a commis sa bévue, le troisième est une putain de tête à claque, le fils à papa complexé aux grandes oreilles et à la tronche de juif déporté (on dirait un peu Spud dans Trainspotting) qui va changer du tout au tout durant le film, le quatrième est un putain de génie, une espèce de mec mi stoner grunge mi folkeux intello calme porté sur la weed mais avec un QI surpassant tout le groupe réuni, et le dernier qui garde l'appart de ce dernier en son absence (il est coloc) et nourrit son boa est un PUTAIN d'ALLUME et c'est justement lui qui raconte l'histoire !

Des personnages bien définis, des situations assez déjantées et un road movie ni fin ni gras mais unique, frais et sans prétention.
Il ne plaira sans doute pas aux plus exigeants, mais il fait partie pour moi de trucs aussi cultes que les Lois de l'Attraction ou Trainspotting.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------


Dans un futur post apocalyptique, les zombies ont pris le controle du monde, et les derniers humains résistent dans des villes bastions hautement fermées à l'extérieur, dont l'élitisme social permet à une poignée d'écraser les pauvres pour vivre dans le luxe...

on m'a convaincu d'acheter ce film grace à ces "arguments" (critique US, zombies intelligents, humains en minorité, ambiance différente, toussa) et je me suis fais chier à mort. J'ai bien aimé l'univers post apo élitise, mais pour résumer : les scènes sont chiantes, les dialogues sont cons, et l'humour est affligeant.

Les scènes de bouffage d'humains j'l'ai trouvés chiantes et moues quand même, donc si le scénar suit pas derrière, y'a plus rien pour sauver le film. Et en plus, le scénar AURAIT du suivre, vu que le parti pris du film est le fait de suivre des zombies plus "humains" et une société post apo devenu facho, donc on Romero lui même se sert de ses zombies comme accessoire ici, il ne base plus son film que sur le gore, excusez du peu mais l'effet de mode est passé depuis 30 ans.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



"Un bijou d'animation" qu'ils disent. Ah ouais, carrément.

La 3D est supra moche (bonjour les visages de poupées sans émotions), la zik est une vielle techno bidon, l'animation est à chier (un enchainement épileptique de bullet times et de cascades idiotes hollywoodiennes pour rester "djeunz" et "dans le mouv"), le scénario est débile et l'action pas prenante. Sans parler du doublage à oublier. Le néant cet anime.

Pour info dans le manga
Spoiler:


Dunan Nuts (et non Dheunan Knute comme dans le film) vis avec Briareos, les petits vieux sont des bioroids et non des humains, on ne parle jamais de la mère de Dunan, Hitomi et Yoshi sont ensemble, et Briareos n'est pas un salaud.


Dernier coup de gueule : y'a de l'humour dans le bouquin.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Vous connaissez les pitchs classiques des deux compères : dans Death Proof, un cinglé incarné par Kurt Russel jouit en butant des gonzesses sur la route avec sa caisse vintage à l'épreuve de la mort, et dans Planet Terror, un village est assailli par des zombies suite à une fusillade entre militaires et dealers lors d'un échange de gaz neurotoxique secret.

Deathproof m'a déçu. Je l'ai trouvé lent à démarrer, poussif, la fin est du pur Tarantino mais trop brève à mon avis, et surtout j'ai trouvé naze le fait que Kurt Russel, génial en psychopathe à l'allure de vieux mec super sympa, devienne une lavette dès que les gonzesses le poursuivent. Y'a des idées, mais rien n'est assez exploité : on a une scène dantesque (le crash frontal) et ensuite, une poursuite bidon, et c'est fini. Bin merde alors, Quentin, tu me fais quoi là ? Après Pulp Fiction et les Kill Bill, j'attendais un truc en apothéose.

En revanche, Planet Terror, c'est du lourd, j'ai kiffé. Ce film est du délire en barre, et je suis resté mort de rire tout le long durant. Certaines scènes valent le détour (
Spoiler:
Tarantino perdant ses couilles, Wray sur une minibike Laughing
, les gunfights de Rose McGowan avec son M au pied et son lance grenades, l'évasion de l'hosto...) et la brochette de personnages est haute en couleurs (Dakota et ses "copines" Laughing, les babysitter twins et folles furieuses (qui sont d'ailleurs les nièces de Rodriguez il me semble, et sont véritablement des baby sitters), les caméos de Willis et du mec de Lost qui joue Said sont sympas (lui j'adore comment il finit Laughing), JT est hilarant, et le docteur marié à Dakota vraiment un putain de taré -je kiffe plus Dakota que Sherry d'ailleurs <3) même si j'ai toujours pas compris que faisait Wray avant de devenir routier.

Ca fonce à cent à l'heure, c'est gore, fun, jamais sérieux, et ça pète sa mère.

Par contre, j'ai été un peu laissé sur ma fin sur les fausses bandes annonces, vu que y'en a qu'une, celle de La Machette avant PT... Sinon, à l'époque, j'avais pas été le voir au ciné car le finish de décision des producteurs de spliter le concept en 2 m'avait ulcéré, mais je me demande si tout le monde aurait gardé de l'intérêt sur une longueur totale qui avoisinnait 3h30 à 4h de film il me semble. Moi j'ai pas eu de probs, mais ça peut être long pour certains.

En revanche, comme d'hab chez Rodriguez et Tarantino, 10/10 pour les bandes sons des deux films, groovy et efficaces.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------





Dans un futur proche, un flic dirige une opération de sauvetage d'une prise d'otage dans un taudis. L'otage est son propre fils. Mais tout dérape...

Quelques années plus tard, il se retrouve à enquêter sur deux affaires conjointes, celle de l'enlevement d'un commissaire haut gradé de la ville par un groupe de terroristes utilisant des assassins mystérieux et redoutables, et aux meurtres successifs de scientifiques à la retraite ayant tous bossé pour le gouvernement il y a quelques années dans un projet militaire secret...

Acheté 9€ à Cultura durant une promo spéciale Asie. C'est le film du mec qui a réalisé Wonderful Days.

C'est bien meilleur que son anime d'ailleurs. Ici, y'a un bon scénario, habillement mené, des thèmes de réflexions et une ambiance qui le rapprochent d'un manga cyberpunk (la mégalopole, le clonage, les manipulations génétiques, les armes humaines...), y'a un réel design visuel que j'ai adoré, de l'ambiance de la ville aux looks des personnages. Le film a une ambiance entre Blade Runner, Les Experts et les films policiers asiatiques du style du premier Infernal Affairs. J'ai vraiment passé un excellent moment.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------




J'suis tombé sur ce truc en glandant un soir sur NT1. Un téléfilm des 80's sur un porte avions qui passe par une faille temporelle et arrive à Pearl Harbor en 41 à la veille de sa destruction par les japonais. Le film est typique des productions américaines 80s (musiques, FX, looks, grain d'image, doublage débile et stéréotypes de personnages Laughing) mais l'idée soulevée sur la faille temporelle et ses conséquences est elle aussi classique mais bien menée. Au final ils devront choisir entre sauver Pearl Harbor et ne pas interrompre le temps. Cliché mais amusant.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Baal le Lun 14 Avr 2008 - 11:40

(post en 2 messages, faute de longuer max autorisée)





J'ai aussi regardé une seconde fois Battle Royale II Requiem, et cette fois, j'ai effectivement été très déçu.

Le film est réellement bidon, et c'est surtout frustrant car le pitch de base sur Shuya devenu terroriste et l'idée d'envoyer des élèves le combattre est ingénieux, et aurait pu faire un excellent film. Au lieu de cela, on s'enfile une succession de clichés et c'est vraiment un véritable gachis.

Quelques bonnes idées, mais on n'y croie jamais : le scénario tourne en rond, les réactions des protagonistes sont pas crédibles, et au final si le filme essaie de faire réfléchir sur la justesse d'un combat qu'il soit mené étatiquement ou en guerilla, on sait pas où veut en venir le réalisateur, et on a un Shuya au final peu crédible à la vue de son ancien caractère et de la conclusion de BR1, une espèce de prophète terroriste au départ bien foutu comme idée de perso mais bidon durant la suite. Quand au message final, c'est le néant, ça tourne en rond et on sait pas si on a une critique des USA, une ode au terrorisme, une critique de ce dernier, ou quoi que ce soit. Et puis les acteurs sont pas géniaux, et le prof timbré au final un peu ridicule (surtout après la prestation de Beat Takeshi Kitano). Sa dernière intervention est d'ailleurs totalement saugrenue, et le discours face au 1er ministre via vidéocom totalement ridicule.

C'est vraiment dommage qu'un tel potentiel ait été bousillé, car il y avait matière à faire un excellent film.

Quand au making of bonus, je comptais en apprendre plus sur les motivations du père et du fils réalisateurs, mais c'est un total foutage de gueule vu qu'on juste un shot de 5 minutes sur une scène de tournage avec les gosses.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



La chute des mayas dans la décadence du peuple, la sauvagerie prenant le dessus sur le sens des rituels, l'arrivée des blancs, et le combat d'un soldat pour survivre à son peuple l'ayant choisi pour mourir.

D'accord, y a une réelle volonté artistique derriere ce film. D'ailleurs, si on continue sur les points positifs on peut dire que les acteurs jouent bien et le choix de la VO est ok.

Seulement voilà, on cherche soit disant à nous vendre une parabole sur la peur et le déclin (très prétentieuse) des mayas alors que pendant la dernière heure du film je n'ai vu qu'un Running man version forêt amazonienne, je me demande sincèrement où est la réflexion dans cette course truffée de ralenti et de scenes qui pètent radicalement plus haut que leur cul...

D'autre part, d'un point de vue purement idéologique (car avec l'évangéliste Gibson il y en a généralement de la gratinée...) j'ai peur de n'avoir que trop bien saisi le message : "regardez moi ces barbares, au fond c'est peut-être pas plus mal que nos conquistadores les aient zigouillés en les évangélisant".

Bref, on justifie un génocide par un autre... C'est d'ailleurs annoncé dès le début avec une citation qui, après coup, me donne vraiment envie de gerber. Mel Gibson dépeint la fin de la civilisation maya uniquement par le coté violence et sacrifices humains, c'est une réalité historique, mais n'oublions pas que les mayas étaient loins de n'être QUE des sauvages sanguinaires et qu'ils étaient à l'époque bien plus avancés que les européens dans de nombreux domaines, en particulier en astronomie et en architecture.

D'autre part, la majeure partie des sacrifices humains (qui n'étaient pas aussi fréquents et barbares que ne le suggere le film) étaient consentants, c'était l'occasion pour le sacrifié de voyager dans les cieux aux cotés des dieux. Pour Mel c'est surtout l'occaz de blinder son film de scènes gores en nous servant une pseudo réflexion très (mal) orientée.

Enfin alors qu'il n'y avait pas eu d'anachronisme et qu'on aurait pu se croire à la fin de l'époque maya, l'homme blanc ne peut s'empêcher de pointer le bout de son nez...

Pour une reconstitution qui se veut très réaliste, il aurait été préférable de ne pas se tromper de plusieurs siècles, d'autant plus, si ça n'apporte rien à l'histoire.

Moi je me suis emmerdé.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Dans un futur lointain hitech, les robots cohabitent avec les hommes en leur servant d'esclaves, et ne peuvent les blesser selon les Trois Lois de la Robotique évoquées par Asimov dans ses bouquins. Mais l'inspecteur trucbidule incarné par Will Smith persiste à les haïr cordialement et penser qu'un jour, tout ça va mal finir..

Mouais, ça m'a fait passer la soirée sans ennui.

Film d'action et de science fiction pessimiste sans trop l'être, il reste assez décevant sur à peu prés tous les plans (sauf bien sur du coté des effets spéciaux) quand même, avec un Will Smith peu inspiré (ou peut être meme trop, allez savoir) et surtout un scénario mauvais, confus, et dont le seul but semble de faire passer très vite les scènes faisant avancer l'histoire pour nous balancer leurs "prodigieux" effets viuels en pleine figure. Dommage parce qu'avec le livre d'Asimov comme base, ils auraient largement put faire mieux...

Cela dit, l'action est bien rythmée et on ne s'ennuie pas trop. C'est surtout un film de divertissement, une grosse production. En cela, il est classique mais efficace avec son lot, malheureux, de clins d'oeil publicitaires marqués, de blagues déjà entendues et de cascades-fusillades bling bling pour épater la galerie.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



Un ex coach de foot américain déchu rate la soirée people de sa riche copine pour mater un match de foot US en picolant seul. Suite à une dispute, il pique sa voiture, fait le con avec et se retrouve en taule. Il va être forcé d'entrainer une équipe de taulards au foot US pour le match annuel contre les gardiens, qui bien sur sont des gros cons dans l'histoire.

Un remake d'un vieux film des 70's appelé Plein la Gueule, qui avait déja été remis au gout du jour par le film Carton Rouge produit par Guy Ritchie.

J'ai bien aimé. Ca démarre sur les chapeaux de roue sans explication précise, mais ça enchaine peinard.Ca enchaine les situations burlesques, et la brochette de personnages est atypique tout en suivant certains clichés mais ils sont tous rigolos (Cheeseburger et ses burgers qu'il planque partout Laughing). Le scénario est effectivement très gentil et doucement exagéré (entre les matons trous du cul absolus et les taulards bad boys tous unis sans accroc) mais les personnages et les situations traduisent bien une volonté de délirer, donc on tiendra pas compte de la cohérence réalistique du film ^^. A voir si on a un trou à boucher. Evidemment, entre potes et avec une douzaine de Trolls dans l'estomac, on rigole pas mal durant tout le film.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------



47 est un tueur professionnel travaillant pour l'Agence. Il est issu d'un programme militaire secret qui a développé des clones génétiquement étudiés pour l'assassinat et le combat, et subi un entrainement impitoyable petit. Il est froid et sans émotions, et ne rate jamais sa cible, disparaissant avant qu'on remarque que la cible est morte. Un jour, une de ses missions tourne à la supercherie, et 47 découvre qu'il s'est fait doubler par son employeur, il veut rendre des comptes.

Comme je l'attendais, une adaptation décevante. Et pourtant, les rôles sont pas mal proposés. Au final, T-Bag est cool en KGB foireux et le mec qui joue 47 s'en sort pas trop mal coté flegme (même si je continue à penser que Jason Statham dans son rôle aurait été l'optimum). Mais le film est trop décoré de bons sentiments, l'histoire d'amour de 47 est foireuse et le complot au final très con. On a droit aux stéréotypes (la pute blasée, le narcotrafiquant mac, le détective obstiné...) et aux scènes toute somme banales, et le jeu s'éloigne quand le film avance. Le seul passage intéressant à mon goût est l'affrontement des différents Hitmen dans le train (encore que la baston "digne", mouais, je me demande si un Hitman a quelque chose à carrer de la dignité). Sinon, on présente deux trois clichés du jeu au début et on les laisse ensuite de coté pour faire un truc pas super crédible.

Quelques clins d'oeils rigolos, comme la voix de Diana du jeu dans le film ou encore les jeunes chez qui 47 atterrit en filin quand son appart explose avec l'intrusion du SWAT et qui jouent à Hitman sur console à ce moment là.

L'acteur pourrait jouer Hitman plus jeune avec sa gueule et la voix qui concorde pas mais malheureusement le pitch de l'histoire avec l'Organisation le trahissant colle pas. Sinon, le premier Hitman qui le traque (et qui ressemble au mec de You Kill Me Very Happy) ressemble à Hitman aussi mais vieux Very Happy

Au final, je le rangerais à coté de Resident Evil Apocalypse et consorts : un film pop corn à mater sans se prendre la tête un soir de glande mais pas une adaptation fidèle et réussie.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Coté adaptations sinon, y'a FarCry qui sort bientot, prochain roi des nanards, et plus intéressant, l'adaptation en film de Blood The Last Vampire : http://www.allocine.fr/film/fichefilm_gen_cfilm=110958.html

En espérant qu'ils en fassent un chouette truc, et pas un nanard.

D'ailleurs dans le genre, une adaptation d'HellSing ça buterait bien.

En attendant, on va souffrir, Battle Royale et Old Boy sont bien en cours de production ricaine.

Et je veux aussi voir ces deux films qui ont l'air juste over délirants Very Happy :

Tropic Thunder, réalisé par ce bon vieux Ben Stiller : http://www.imedias.biz/cinema/actualite-trailer-tropic-thunder-de-et-avec-ben-stiller-17199.php


Et un putain de slasher yakuza, The Machine Girl : www.youtube.com/watch?v=eSpCWJnnWVI (attention, trailer gore)

énorme, Tarantino ne va jamais s'en remettre Very Happy !

(post en 2 messages, faute de longuer max autorisée)

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par d.eagle le Ven 18 Avr 2008 - 16:04

Bonjour à tous, eh ben je viens d'être soufflé par ce feuilleton: total recall 2070, eh ben bien construit, et pas trop chiant style rebondissement à l'infini(ça me soule) ; un épisode et pas de suite(ouf) j'aime l'univers et l'ambiance du film, ..on dirais un mangas, je dirais meme que c'est"
un mangas qui poutre méchamment" s4
tiens ils n'ont pas grand chose sur dayli(ni sur you) y a t il quelqu'un qui connaisse un endroit où.... merci d'avance


hé hé geek j'ai fréquenté, geek je suis devenu! j'ai trouvé le site officiel
bah si le modo veulent bien laisser le lien suivant http://totalrecall2070.free.fr/page4.html
merci,
sinon google est ton ami Smile
@+ sur mars (ou ailleurs)
Nul le site,
blablabla et résumé des épisodes (déjà que le film est lent) arf si qq'un a autre chose , cheers

d.eagle
Newseur
Newseur

Masculin
Nombre de messages : 1678
Age : 45
ID Playstation Network : par meseuneuuuuu Wink
Date d'inscription : 22/07/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par GTvision le Sam 10 Mai 2008 - 0:55

J'ai (enfin) regardé I am a legend.
Surprenant, je ne m'attendais pas à ça.
Connaissant Will Smith qui joue habituellement dans des films "gentils", propres, là me retrouver avec une espèce de croisement entre Resident Evil (surtout le 2, la scène de la quarantaine...) et 28 jours après ça déroute. Le côté horreur en moins bien sûr.
Au final ce que je croyais être un trip à la Jumanji dans les rues de N-Y... bah c'est pas ça.
Film sympathique à regarder, même si on reste avec des interrogations sur ce virus, les survivants et surtout la suite des évènements.

Spoiler:
Et puis pour une fois le héros meurt à la fin, c'est pas une habitude de Willy ça!

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par GTvision le Sam 17 Mai 2008 - 23:11

Hop j'ai terminé Spartatouille... du grand n'importe quoi, mais vu que c'était ce qui était voulu c'est réussi.
Et pis bon y'a Carmen Electra qui interprète son propre rôle, c'est donc tout à fait naturel comme jeu d'acteur. XD
Mais je payerais pas un rond pour le voir.

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [CINEMA] - parlons cinoche...

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:07


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 16 sur 17 Précédent  1 ... 9 ... 15, 16, 17  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum