[DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Masta CJ le Ven 25 Aoû 2006 - 9:58

Rappel du premier message :

[edit Baal : Topic généralisé pour discuter, débattre et poser des questions/demander des conseils sur les trucs qu'on appelle "drogue" : alcool, tabac, substances psychotropes, cachetons, drogues dures, drogues douces...]

[évidemment, les questions du genre "ou je peux trouver du shit ?" se verront répondues expéditivement par un coup de pied au cul magistral, si certains se croient intelligents et veulent essayer.. Cool]


[le but du topic n'est pas de se vanter de se droguer ni d'inciter les gens à le faire. Le but est de parler.]




Sinon, les mecs et les mequesses, je voudrais que vous me félicitiez solennellement car aujourd'hui.......

ça fait un mois, jour pour jour, que j'ai complètement arrêté la clope !

Hourra hourra s2 s2 s9 s9 vive moi, vive moi Laughing

Bon voilà, j'en suis trop fier, et en plus meme pas envie de refumer Crazy

Masta CJ
GTA addict
GTA addict

Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 25/10/2005

Revenir en haut Aller en bas


Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par 360 modena le Jeu 31 Aoû 2006 - 23:46

bonsoir, ben moi je fume et j'en suis pas tres fier, je bois pas, et concernant les psychotrope, on va dire que j'y touchais de temps en temps quand jhabitais a Monaco, mais depuis j'y touche que tres tres tres rarement lors de certaines fête Very Happy
courage a ceux qui veulent arreté et félicitation a ceux qui l'ont fais Good
moi perso, je n'arrive pas a m'arreter Confused

360 modena
Kid of flood
Kid of flood

Masculin
Nombre de messages : 153
Age : 33
Date d'inscription : 24/02/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par logan le Jeu 31 Aoû 2006 - 23:50

meme avec des patch ou des traitement speciaux

logan
Kid of flood
Kid of flood

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 25
Date d'inscription : 26/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Ven 1 Sep 2006 - 0:03

logan a écrit:meme avec des patch ou des traitement speciaux

C'est de la connerie ces trucs là! Si tu ne veux pas vraiment arrêter, tu peux t'en coller une dizaine que ça ne changera rien (ahsi: t'envoyer à l'hosto...)

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par logan le Ven 1 Sep 2006 - 0:07

moi perso j y connait niet mais j avais vu un trucs sur planet choc ou tu respire un truc et apres des que tu fume ça a un gout tellement crade que t as plus jamais envie de fumer de t as vie

logan
Kid of flood
Kid of flood

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 25
Date d'inscription : 26/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par MaxR le Ven 1 Sep 2006 - 0:07

Salut à tous,

Bon, je vais surement passer pour le vieux con ou le moralisateur de service, mais, je souhaiterais poser une question à tous les utilisateurs de substances "taboo" (donc, exclut la cigarette!), et je souhaiterais une réponse sincère de votre part, pour pouvoir comprendre:

Que vous apporte au juste la prise de ces substances illicites, voire toxiques?

Car, je ne vois pas une raison, à "se détruire" la santé, avec du LSD, du "ce que vous voulez"!
C'est surement un raisonnement "has been", je le conçois, mais j'aimerai connaitre les raisons!
C'est comme de boire plus que de raisons, quelle justification objective trouver à ce fait?

Ces 2 "activités" de jeunes font je le rappelle, quand même de sacrés ravages, dans cette tranche d'age!

@+

____________________________________________________


MaxR
Admin'
Admin'

Masculin
Nombre de messages : 15132
Age : 47
Date d'inscription : 28/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par logan le Ven 1 Sep 2006 - 0:10

en plus les deces sont fatale toutes les annés alors moi je ne fumerais jamais

logan
Kid of flood
Kid of flood

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 25
Date d'inscription : 26/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Ven 1 Sep 2006 - 0:14

logan a écrit:en plus les deces sont fatale toutes les annés alors moi je ne fumerais jamais


Je sais c'est méchant de se moquer mais relis-toi... s4

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par logan le Ven 1 Sep 2006 - 0:18

je vois pas l erreur

logan
Kid of flood
Kid of flood

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 25
Date d'inscription : 26/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Ven 1 Sep 2006 - 0:20

logan a écrit:les deces sont fatale

Ce n'est pas vraiment une tournure de phrase reconnue par l'académie française! Surprised

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par logan le Ven 1 Sep 2006 - 0:23

non vraiment explique parce que la ces compliqué et stp te fou pas de moi

logan
Kid of flood
Kid of flood

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 25
Date d'inscription : 26/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par MaxR le Ven 1 Sep 2006 - 0:29

Re,

logan a écrit:non vraiment explique parce que la ces compliqué et stp te fou pas de moi

En gros, Dj Poisson Chat est en train de te dire que tu fais un pléonasme!

Un décès est forcément fatal!

Il ne se fout pas de toi!

@+

____________________________________________________


MaxR
Admin'
Admin'

Masculin
Nombre de messages : 15132
Age : 47
Date d'inscription : 28/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par logan le Ven 1 Sep 2006 - 0:39

ba oui mais je savait pas comment expliquer autrement

logan
Kid of flood
Kid of flood

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 25
Date d'inscription : 26/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Baal le Sam 16 Sep 2006 - 21:10

(je repasse rapidos, et je vais peut être avoir le net le weekend quelques heures a partir d'octobre)

Que vous apporte au juste la prise de ces substances illicites, voire toxiques?

Pour répondre à ça et à Masta (ne pas encourager la prise de marijuana), j'ai dit que c'était une expérience intéressante, pas qu'il fallait ABSOLUMENT la faire.

Comme je l'ai dit, ça dépend des gens, faut se connaitre, et ça, très peu savent le faire, et encore moins ceux qui le pensent à 15-18 ans.

Je me pose pas en valeur sure, mais j'ai essayé, une fois, deux fois, et j'ai jamais repris depuis.

La beuh, le shit, j'ai fait l'erreur de me laisser aller à m'exploser le crane au bahut, mais je regrette rien. Non pas que ça m'a détérioré la santé, mais plutot que ça me gavait d'être dans le cirage tout le temps. Le pétage de crâne régulier lui, je m'en contrefoutais.

Mais l'acide ou la salvia furent des experiences introspectives et personnelles, une certaine forme d'étude de la réalité différée, ou de solipsisme secondaire si vous préférez.

Cela pour Interceptor : cela ne m'a rien apporté, comme baiser, boire une bière, fumer une clope n'apporte rien, sinon de la fatigue, du bide ou des poumons abimés, mais aussi du PLAISIR.

Le plaisir de fumer de la beuh, de prendre une cuite.

Quand aux hallucs (LSD et salvia), c'est une expérience citée plus haut, pas métaphysique, mais personelle, psychologique et spirituelle, sans entrer dans un trip religieux (je tiens à différencier spiritualité, chamanisme et religion, la spiritualité pouvant être une expérience personnelle sans attaches aux croyances, sans prises d'hallus et sans transe communes au chamanisme). C'est tout, rien de plus, rien de moins.

Ca n'apporte rien, sauf l'expérience d'avoir fait un voyage de l'esprit, en volonté de le faire sérieusement et pour essayer, sans vouloir se défoncer simplement comme on assimile trop souvent ce genre de psychotrope à cette pratique.

La défonce à l'acide, c'était du ressort des hippies, aujourd'hui, très peu pour moi.

La défonce à l'ecsta, non merci, ça m'intéresse pas, pas plus qu'à la coke.

L'héro me fout une peur maladive, bien que je fréquente des junkies dans mes cercles d'amis. Mais je ne me base pas là dessus pour juger les gens, même s'ils se bousillent la santé. Mais bon, chacun sa croix. Vivre vite, mourir jeune comme on dit.

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Sam 16 Sep 2006 - 21:50

C'est clair que entre la Marie-Jeanne et l'héro, il y a une grande marge... c'est comme je dis souvent à des potes qui eux n'ont même jamais tiré sur une clope: essayé un petit joint, par exemple à une soirée télé entre potes, pour ne pas mourrir idiot, mais tout ce qui est héro, speed etc n'y touchez pas (et je sais de quoi je parle; mon père est flic -pas dans la brigade des stups mais c'est pareil- et si il entend peu parler de problèmes avec des jeunes morts pétés au joint, il entend par contre parler de problèmes très graves avec des gens camés à l'héro.

Fumer un joint, c'est comme si tu te bourrais la gueule: même si t'es dans un état second, t'es toujours avec la réalité. Par contre si tu prends des drogues dures, là tu pars dans un monde parralèle et ça devient dangereux.

Je peu dire que fumer un joint peut parfois être nickel, ainsi une fois j'ai atteind ce que je qualifierais de Nirvana: j'étais chez une copine, et avant de se coucher, on s'était fumé un bon gros joint: je me suis retrouvé sur le divan, bien pas fatigué mais j'avais plus envie de bouger, j'étais là aussi un peu dans un état second, comme le nirvana quoi. Mais bon la fois suivante que j'ai essayé j'ai fait un coma sur un banc dans un parc à 3heures du mat', et là je me suis dit qu'il était temps que je raccroche.

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Cervantes le Ven 24 Nov 2006 - 21:20

*** Réanimation du topic , dsl "
Je sais que des personnes sur ce forum sont bien calés pour répondre à ce genre de chose !
Je suis en possession d'un truc qu'on fume et qui fait rire !
C'est un peu contradictoire pour moi qui envisage de faire un carrière de gendarme mais je me demande si je doit ou pas le fumer ???
Est-ce un erreur ? mais j'ai tellement envie de voir comment ça fait !
Le pote qui m'a filé ça m'a raconté qu'avec ça dans son trip il avait une grenouille sur l'épaule , qu'il était dans la jungle et qu'il devait peindre des bateaux , hallucinant non ? ça doit être marrant quand même !
De toute façon si je le fume ce sera pendant les vac' sinon en semaine avec les cours ça va etre chaud !

Merci !

Cervantes
Honnête
Honnête

Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 25
Date d'inscription : 28/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par moliouli le Ven 24 Nov 2006 - 21:35

bah il n'y a pas de mal a essayer une fois mais apres plus rien parceque sinon tu va vite devenir indepedant !

mais nemo est plus calé que moi pour repondre lol^^ !

voila a plissssssssssssssssssssssssssss

moliouli
Docteur es-jeux
Docteur es-jeux

Féminin
Nombre de messages : 1393
Age : 27
Date d'inscription : 20/09/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Ven 24 Nov 2006 - 21:59

Hey Moli, j'suis pas un dealer non plus! Laughing


Cervantes, je dirais d'essayer au moins une fois dans ta vie, histoire de ne pas mourrir idiot. Tu n'en crèveras pas et ne deviendras pas dépendant avec un bédo. Par contre si tu n'as jamais essayé, fais-le plutôt avec des potes qui ont déjà roulé, ça vaut mieux. Surtout si tu ne fumes déjà pas la cigarette.

Ton pote qui te disait avoir des hallus, c'est tout à fait possible, mais c'est qu'il avait bien fumé.

Sinon juste un conseil: ne le fumes que si tu es vraiment content, détendu, reposé,etc. Car c'est comme l'alcool, ça amplifie les émotions. donc si tu es stressé tu risque de faire un malaise, si tu es déprimé tu risque de tenter de te suicider... l'herbe magique c'est pas un anti-dépresseur!

Mais franchement, suis mes conseils: pour ton premier, demande à quelqu'un qui s'y connait de te le rouler (prends des grandes feuilles et du tabac avec) et fume avec des potes pour te prendre des bons trips. Comme ça si plus tard tu deviens gendarme tu sauras déjà les effets que peuvent produire le joint! Wink

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Titof Prod le Ven 24 Nov 2006 - 22:02

bonsoir a toi cervantes
se qui est reconnu et trés important en se qui concerne la fumette ses que son effet a tendance a etre influencé par l"etat d'esprit du moment donc ses sur que si tu doit "essayer" il faut que se soit "pendant les vac" comme tu le dit ou du moins avec un bonne etat d'esprit..la fumette a tendance a augmenter les humeurs.. bonne ou mauvaise et pour se qui de pendant l'ecole a moins de faire partie de la categorie des gens chez qui sa augmente la faculté de concentration sur une seul et meme chose (on appelle sa la disphorie ou plus simplement faire un blocage) et j'ai connue des gens chez qui s'etait impressionant ...pour le coté festife (crise de fou rire) que l'on appelle l'heuphorie il faut savoir que plus vous consommerer et depuis lomgtens plus cette effet auras tendance a disparaitre...
donc pour faire cours pour moi fumer une fois un joint n'amene pas obligatoirement a "j'en veut encore"
lorsque un jour on goutte un eau de vie (a presque70%) ces pas pour sa que l'on deviendras un accro a cette boisson donc comme presque toute chose on peut essayer mais comme toute chose amenant un plaisir quelquon'que il ne faut pas en abuser
ps je ne permettrais pas de te dire oui vas y ou non fait le pas tu reste seul juge mais je voulais mettre mon petit mots sur un produit peut etre un peu trop diabolisé a mon gout

pff j'ai mit telemnent de temps a ecrire que mon post et presque obsolete aprés celui de némo Shocked ...némo dealer Russian hihi

Titof Prod
Insomniaque
Insomniaque

Masculin
Nombre de messages : 3601
Age : 41
ID Playstation Network : titofprod
Date d'inscription : 05/11/2006

http://www.dailymotion.com/titof_prod

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Ven 24 Nov 2006 - 22:05

Roooh comment j't'ai grillé man... Mr. Green

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Cervantes le Ven 24 Nov 2006 - 22:12

Merci pour vos réponses !
C'est vrai qu'il faut au moins que j'essaye une fois dans ma vie !
Je ne fume pas de cigarette car étant sportif et vigilant sur ma santé je ne veut pas abîmer mes poumons mais bon , un joint c'est juste histoire de pas mourir con .
Je me suis bien renseigner sur le sujet et je sait qu'il faut être près psychologiquement et ne pas avoir de problemes dans sa tête sinon bad trip assuré !!!!
Et je voudrais savoir si les effet dur lontemps et qu'est-ce qui ce passe après ? crampe d'estomac , mal de tête ...

Juste comme ça pour me renseigner parce que je ne compte pas essayer , les champignons vous avez testé ?

En tout cas merci pour vos réponses utiles et rapides !

Cervantes
Honnête
Honnête

Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 25
Date d'inscription : 28/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Ven 24 Nov 2006 - 22:23

Pour le joint: l'effet dépend du dosage tabac/beuh évidemment. Mais en moyenne t'es bien parti pendant une heure/une heure 1/2. Après tu émerges doucement (tention: bon toi ça va mais si tu fumes une clope, même plusieurs heures après, tu repars! Pas génial si tu as cours) Pas d'effets secondaires, juste la gorge sèche et une incroyable envie de bouffer tout ce qui te tombe sous la main. Aussinon tu te réveilles le lendemain nickel (normalement).

Pour les champis: /!\ là je te dis de faire gaffe. Faut vraiment très bien connaître et avoir confiance en celui qui te les refiles, car certains champignions sont toxiques et tu peux avoir de gros problèmes. Les effets dont beaucoup plus puissants et hallucinogènes que le joint, donc il ne faut jamais être seul et avoir toujours quelqu'un à jeun avec toi, car tu ne peux pas te contrôler. Je me souviens d'un pote qui essayait à tout prix de choper un chat pour le violer, grand moment! XD Ou personnellement je suis déjà resté à parler pendant une heure à un arbre. J'avais l'impression qu'il m'écoutait.

Sinon c'est plus désagréable que les joints, car en général tu finis par les gerber, ton corps ne les digère pas. Donc je te conseille de d'abord connaître les effets du joint avant; et surtout de ne pas aller plus loin que les champis ou l'opium. Ce sont les seuls drogues "douces" qui ne provoquent pas de dépendance et sont "sans risques", sauf si on te refile des mauvais champis.

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Cervantes le Ven 24 Nov 2006 - 22:35

T'inquiète pas les champis je compte pas en manger tout de suite .
Je croit que j'en ai dans mon champ en plus mais pas près de goûter !

lendemain nickel
On a pas mal a la tête ?

tu repars
Tu veut dire que l'effet recommence ?

Et le dosage c'est plutôt : 50/50 ou 75%(tabac)/25%(beuh)
T'aurait pas une experience vecu sur un effet marrant que tu as eu avec la beuh comme mon pote avec la grenouille quand il m'a raconté ça j'ai halluciné !

Désolé de poser toutes ces question mais j'essaye de savoir un max de choses avant de fumer !

Cervantes
Honnête
Honnête

Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 25
Date d'inscription : 28/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Ven 24 Nov 2006 - 22:45

On a pas mal a la tête ?

Pour ma part, non.

Tu veut dire que l'effet recommence ?

Oui, moins fort mais quand même.


Et le dosage c'est plutôt : 50/50 ou 75%(tabac)/25%(beuh)

Là ça dépend si tu veux être juste un peu dedans ou complètement défonçé. Il faut aussi savoir que parfois lorsqu'on fume son premier joint on ne ressent rien. c'est seulement à partir du deuxième ou troisième qu'on finit par ressentir les effets.
Pour un premier, 80/20 c'est bien, histoire de se lancer. Si tu vois que ça va bien, tu t'en fais un deuxième plus corsé. On peut aller jusqu'à la beuh pure, mais je déconseille car ça m'a envoyé dans le coma! XD


T'aurait pas une experience vecu sur un effet marrant que tu as eu avec la beuh comme mon pote avec la grenouille quand il m'a raconté ça j'ai halluciné !


En fait t'en as un peu tout le temps, comme quand t'es bourré. Mais je me souviens que c'est en étant défonçé que j'ai eu le plus gros fou rire de ma vie, et pour rien. En fait on se faisait une petite soirée bédos/films entre potes et bon vu qu'on a la dalle quand on a fumé, j'ai un pote qui s'est proposé d'aller chercher des bonbons à la cuisine. Bon en fait la cuisine était juste à côté du salon où on était, donc on entendait tout sans rien voir. A un moment j'entends mon pote qui lance un "merde!" et j'entends un bruit de bonbons qui tombent au sol. Dans ma tête je commence à ma faire un film de voir mon pote qui tente de choper la boîte de bonbons (de m&m's), qui la fait tomber, glisse dedans, chope d'autres boîtes, se casse la gueule dans le bonbons, bref tout un scénar. et là je commence à rigoler comme un tordu, tout seul. Vu que mes autres potes étaient eux aussi explosés, on se retrouve tous morts de rire et là mon pote revient de la cuisine: "ben quoi?" On était explosé de rire sans savoir pourquoi.

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Cervantes le Ven 24 Nov 2006 - 23:01

Trop fort , en fait on rigole de rien !!!
Des que je l'aurais fumer j'en dirais des nouvelles .

Merci encore !

Cervantes
Honnête
Honnête

Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 25
Date d'inscription : 28/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Ven 24 Nov 2006 - 23:05

Trop fort , en fait on rigole de rien !!!

Si tu étais bien disposé avant de fumer (en forme, de bonne humeur...etc..) là tu te prendras des trips monstrueux. C'est pour ça que je dis qu'il faut au moins essayer: pour connaître ça.

Autrement j'ai réussi une fois à atteindre le "Nirvana": c'est à la limite du coma. La en fait t'es bien, t'es dans un espèce de monde décallé, les gens te parlent mais ça arrive pas trop au cerveau, et le mieux (c'était dans mon cas) t'es dans un bon divan, et tu comates dans un état second de bonheur extrème (t'es bien, heureux sans avoir enive de rigoler, pas faim, pas soif, plus de réactions...) , et tu finis par t'endormir paisiblement. Mais c'est chaud à atteindre sans tomber dans le coma.

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Cervantes le Ven 24 Nov 2006 - 23:43

s4 pas trop envie de tomber dans le coma !
T'as fumer combien de petes environ et a quel âge as-tu commencer ?

Cervantes
Honnête
Honnête

Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 25
Date d'inscription : 28/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Unkn0wN le Ven 24 Nov 2006 - 23:54

Lol, Némo subit un véritable interrogatoire là ^^

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Invité le Sam 25 Nov 2006 - 11:18

Eh Man ! Pour ton pote qui se tape des hallus je crois qu'il a voulu en faire un peu trop pour t'impressionner ( dans le cas ou on parle bien de bédo..?!) Bref...on m'a fait le meme coup la premiere fois ou j'ai fumé, un pote me disait "moi je t'assure j'ai deja vu des éléphants roses volés", trop sur de lui, et je le croyais, meme si l'histoire des éléphants est un peu ENORME ! ^^ Bref tout ca pour dire que mon expérience a moi m'a montré que les premieres fois personnes ressent rien, car on crapote à fond tellement on a peur e ton met une miette de chit histoire de dire...donc ou tu fumes et tu le fais bien ou tu vas devoir tenter plusieurs fois pour avoir un résultat...après en ce qui concerne les effets et ton état d'esprit...choisi bien les gens avec qui tu le fais : avec qui tu es à l'aise et cool, et des gens sur qui tu peux compter, et surtout avec qui tu te marrent : de vrais potes quoi! voila en gros...après tu nous fera une rédaction de tes ressenties...

P.S : En tout cas t'es pas obligé d'y gouter si tu le sens pas, ne le fais pas. Et puis fais le dans l'esprit de la découverte et de la marrave et rien d'autre.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Cervantes le Sam 25 Nov 2006 - 12:15

Ls : peut-être que le gars qui m'a raconté ça avait un peu forcé sur la dose !

Lol, Némo subit un véritable interrogatoire là ^^

Némo n'est obligé de répondre si cela l'embarasse mais je sais qu'il est bien calé sur le sujet donc j'en profite pour avoir un max de renseignements !

Cervantes
Honnête
Honnête

Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 25
Date d'inscription : 28/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Sam 25 Nov 2006 - 12:46

Non ça ne m'embarasse pas du tout, moi maintenant j'ai raccroché suite à mon coma mais je n'empêche pas les gens d'en fumer, ça n'a jamais tué personne.

En fait j'ai fait mon coma à 3 heures du mat, après deux joints quasi purs et de bonnes souflettes et une consommation excessive d'alcool. J'ai été trop loin.
Sinon mon premier joint je crois que c'était à 15 ans. J'avais déjà commencé à fumer et donc ça ne m'a pas choqué de fumer un joint. Par contre Cervantes si toi tu ne fumes pas ça risque de te faire bizarre...

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Invité le Sam 25 Nov 2006 - 14:33

Dj Nemo a écrit:ça n'a jamais tué personne.

Si justement, et je trouve important de ne pas jouer avec les mots quand on parle de produit ayant un effet sur le mental et le moral.

Moi, je sais plus si je l'avais raconté, mais je m'étais tapé un très gros Bad-trip, pas au sens "lycéen" du terme, qui sorte ce mot dès que leur coeur s'accèlére, mais effectivement j'ai atteint un état de non contrôle de mon corps, de ma perception et de mes sens. C'était pas concrétement des hallucinations, mais plutôit des troubles de la perception...m'enfin je m'étais tapé une douille, dans un état moral proche de la déprime, avec des gens et dans un endroit totalement inconnu, donc voilà ce qui m'est arrivée...
Ensuite chacun sa facon de réagir et de le vivre, mais plus jamais je ne banaliserai quelques drogues que ce soit...

Il y un danger mortel, et des troubles très grave qui peuvent subvenir des la prise de stupéfiants, meme de cannabis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Sam 25 Nov 2006 - 14:45

Autant que l'alcool... et effectivement l'alcool tue mais ça n'empêche pas guindailler joyeusement. Je ne parlerais pas évidemment de stupéfiants plus puissants comme de champis, des acides ou les drogues dures, mais le cannabis n'est pas dangereux si on respecte les règles dont j'ai parlé avant. Tant qu'on les respecte, on peut fumer comme un dingue et être complètement défonçé qu'on aura aucun problème. Le danger est évidemment si on se dit "putain ça a pas été fort aujourd'hui, je vais m'en rouler un histoire de remonter le moral"...là c'est le meilleur moyen de se faire un bad trip. Et le bad n'est pas que physique, mais aussi psychologique. Par contre je n'ai jamais entendu parler que quelqu'un qui avait badé alors qu'il avait fumé à un moment joyeux comme une soirée, entouré de potes lachant des blagues. Tu bades et tu prends des risques seulement si tu n'es pas bien dans ta tête.

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Invité le Sam 25 Nov 2006 - 14:58

Je suis pas d'accord avec toi, dans la mesure où tu n'es pas forcément conscient de tes problèmes de mal-être ou en tout cas tu n'as pas forcément la présence d'esprit de te dire "putain je suis pas bien, je fûmes pas". Encore une fois je tire ça de ma propre expérience, d'ado de 15 ans, et peut être qu'aujourd'hui j'agirai différement ( mais surement grace à cette expérience).
Par exemple, après cet épisode difficile, j'ai arrêté de fumer complétement, et quelques mois plus tard me suis retrouvé dans un état second constant ( 1 mois à l'ouest sans fumer).
Voila le danger où il est. Après je suis d'accord qu'il ne faut pas être dans le discours à fond "banaliser le cannabis", mais il n'empêche qu'il faut parler de ces risques! En tout cas je me vois mal avec mon expérience parler que des éloges de la fumette! ce serait être totalement hypocrite et insconscient de ma part.
Et je suis d'accord que c'est comme l'alcool et ses risques, j'ai jamais dit le contraire, donc parlons des risques de la consommation de cannabis aussi.
Car tu t'es enfumé la tête avec des potes et tu prends la bagnole, selon ton état de fatigue tu as des risques dans ta conduite.
Autres risques présents et plus particuliers :
La consommation de cannabis accentue le processus naturel. d’une schizophrénie déja présente.
Je m'explique :
Des études et des preuves ont démontré que la consommation de cannabis révéleré chez les adolescent, suscpetibles d'être schizophréne, leur état plus tôt. La schyzophrénie est une forme de psychose qui est ancré chez l'individu et qui va se développer ou pas, selon le cours de sa vie. Donc en gros ca accélére le truc ou le révéle.
Puis je passe tout les épisodes lié à la consommation de drogue qui sont liés au effet e cette drogue, comme d'une hallu que tu te tapes ou d'un bad-trip, tu sautes d'une fenêtre ( preuve réélle), ou encore en cas de non maitrise de soi, se laisser manipluer par d'autres...

Bref, je préfére faire peur que rassurer à ce niveau, sans exclure le fait, que fumer peut être très cool...mais je préfére pas trop l'avancer à disant ' fumer dans ce cas là et dans ces circonstances c'est cool!" Non désolé c'est propre à chaques individus, à son histoire, son passé et son présent, donc pas de constations attives avec un sujet aussi délicat que l'effet des drogues sur le comportement et la psychologie de chacuns.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Sam 25 Nov 2006 - 15:10

Tu as tout à fait raison, et c'est là qu'on voit le problème du joint: en fait pour fumer il faut être heureux, bien dans sa tête, ne pas avoir de problèmes. Or justement beaucoup de consommateurs fument car ils ont des problèmes et tentent de les oublier. La évidemment le cannabis n'est pas sans risque.

Je ne banalise pas non plus la consommation, je suis bien conscient que quelqu'un qui a fumé n'est pas dans son état normal et peut avoir des réactions dangereuses. Mais je ne veux pas non plus que ceux qui veulent essayer soient freinés par des états d'âme comme "et si je deviens accro?" "Si ça me ruine la santé?" Je pense que ceux qui se posent ces question sont ceux qui sont les plus prudents et risquent le moins de faire les cons.
Moi-même j'ai fait des erreurs, j'ai abusé et j'ai du perdre quelques milliers de neurones dans l'affaire, mais je n'en suis pas traumatisé pour autant; au contraire ça m'a permis de voir que tout comme l'alcool, il faut en profiter sans abuser. Moi maintenant c'est foutu je fais un bloquage, je ne peux plus fumer de joint; et je trouve ça con car je me retrouve souvent tout seul comme un gland alors que tout le monde est défonçé et se poile, et il ne me reste plus qu'à me bourrer la gueule avec les lendemains difficiles qui suivent.

Je pense, qu'il y a un danger plus grand que l'alcool (sauf peut-être à long terme), mais aussi grand que fumer la cigarette. Personnellement bien qu'ayant fumé régulièrement le joint je n'ai jamais ressenti le besoin de fumer un joint (je sais que certains l'ont mais là c'est grave), mais par contre je n'arrive pas à me passer la clope. Et je sais qu'elle me nique la santé. Donc pour moi je ne vois pas plus de craintes à avoir que fumer simplement du tabac.

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Invité le Sam 25 Nov 2006 - 15:16

On a enfin trouver un terrain d'entente ! ^^
Mille fois d'accord avec toi.
Et il est vrai que le fait de penser aux conséquences de la prise de cannabis excite un état "pourri" ! Grave de chez grave, mais tout ceci est de l'ordre de la personnalité, du caractère...etc, etc...

C'est sur que j'en sors aussi plus consciente des dangers après cette explérience et plus craintive aussi, et je suis contente d'avoir arrêté de ce fait...c'est pas plus mal...maitenant c'est l'alcool jusqu'au jour... ! ^^ Non avec modération, en tout cas j'espère que ca me permetta d'éviter le pire.

Après moi mon expèrience aujourd'hui fait parti du passé, car c'est très loin, mais bon elle a fait parti de mon présent trop longtemps, et a failli me perdre...donc à la limite quand j'étais dans cette merde je me languissais que d'une chose c'est d'en sortir donc c'est sur ca m'a appris, mais à quel prix?
Et le tabc...sujet vraiment coriace qui me fait chier...enfin c'est pas le sujet qui me fais chier mais ma consommation...voila !

P.S : tu m'excuses Némo mais je taille la route, donc à plus tard. Wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par mehdb le Sam 25 Nov 2006 - 15:36

Pareil que némo , j'arrete quand je veux :s , NAN je crapotte pas ....

C'est juste que ca me fait comme ca ,

Bon j'avoe aussi avoir déja fumé aure chose que la clope , sa fait effet mais sans plus , on se sent si .... Vide entre autre , le probleme c'est qu'avec ca tu est en danger , je déconseil :s

mehdb
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Masculin
Nombre de messages : 2654
Age : 24
Date d'inscription : 02/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par MaxR le Sam 25 Nov 2006 - 17:01

Salut à tous,

Bon, je ne veux pas faire "père la morale" (après tout c'est VOTRE vie, vous en faites ce que vous voulez!), mais j'ai une question à poser:

Que vous apporte la conso' de Cannabis, et autres drogues?

Elle peut aussi s'appliquer aux alcools!!!

@+

____________________________________________________


MaxR
Admin'
Admin'

Masculin
Nombre de messages : 15132
Age : 47
Date d'inscription : 28/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Sam 25 Nov 2006 - 17:08

Je renvoie la balle: pourquoi fumes-tu?

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par MaxR le Sam 25 Nov 2006 - 17:28

Re,

Dj Nemo a écrit:Je renvoie la balle: pourquoi fumes-tu?

Ne te braques pas, ce n'est pas un discours moralisateur, vis à vis de untel ou untel!
Je ne te connais pas, et je ne te cnnaitrais surement jamais, donc, à la rigueur, je m'en tape que tu te drogues, que tu boives que tu te prostitues... je souhaite simplement, savoir ce que peut bien apporter un p'tit joint de temps à autre, car, là dessus, je suis totalement ignard!

Pour la clope, ben j'ai commencé au collège, vers 12/13 ans (crapotage à tout va!), puis, j'ai vraiment repris vers 15/16 ans, lors de mon entrée au lycée... pour faire comme les copains!
C'est tout con!

Non, ma question venait de là, car, au boulot, je dois être un des seul à ne pas fuler, de substances illicites, et j'ai posé la question à un jeune (environ 20 ans!), qui bosse avec moi, et impossible d'avoir une réponse, d'une part honnète, et surtout d'avoir une réponse tout simplement!

Par contre, autre question: Le canna' serait en vente libre, y toucheriez vous autant?

@+

____________________________________________________


MaxR
Admin'
Admin'

Masculin
Nombre de messages : 15132
Age : 47
Date d'inscription : 28/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Invité le Sam 25 Nov 2006 - 18:01

Moi j'ai envie de te dire :

tout simplement pour répondre au besoin, à l'excès et l'interdit, que me demande mon cerveau, mon corps, et mon humanité.

Je crois qu'à travers tous les âges et les époques ont a toujours constater ce genre de comportement auto-destructeur recherché par l'homme, mais aussi une recherche d'échappatoire et d'accéder à une autre forme vision du monde et de sa situation, que tu retrouves grace à la drogue mais aussi à travers l'art...tout ce qui te sort de ta situation "terre à terre" et qui t'élargit ton champs d'esprit et de pensée, et qui donc par conséquence te met en transe...
c'est humain ce genre de désir c'est tout !
après y'en a qui feront le choix de se défoncer dans le sport, d'autres dans les psychotropes, d'autres dans la musique...etc, etc, etc...
et d'autres pour qui également ne voudront pas faire ce genre d'expérience car il ne supporte pas se sentir impuissant et ne plus rien maitriser, qu'il préfére la réalité des choses.

Je trace un tableau grossier de ses représentations opposées qui en vérité n'existe pas, puisqu'en effet on est, pour la majorité des gens, entres les 2 facons de penser...après les extrèmes existent aussi ( se droguer à fond, faire des sports extrèmes...) mais je pense que ce n'est pas seulement une histoire de caractère, mais là aussi de vie, d'histoire, d'éducation...


Et pour ta derniere question de légalité du cannabis, je crois que la réponse est dans ma question...reste après à savoir si ce serait mieux ou pas!...ca s'est un autre débat sans fin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par MaxR le Sam 25 Nov 2006 - 18:20

Salut LS,

Et ben voilà bien ce que je pensais!
Donc, pour toi, le canna' est avant tout interdit, et si je comprends bien, ce que tu écris, tu en prends pour braver les interdits!

Symptomatique de la jeunesse actuelle!

Pour ma part, je n'ai jamais touché au canna' (ai-je tord... je ne sais pas!), de part l'éducation que mon donné mes parents!
En gros, le canna' c'est caca, c'est une drogue, et tu vas être dépendant... connerie!
Connerie que je croyais étant ado, et que je crois imbécilment toujours!
Je suis extrème quand je fais quelque chose, je le fais à fond, d'où ma peur, savamment orchéstrée par mes vieux!

Après, ai-je raison ou pas, là n'est pas la question!
Savoir si tu es con de "toucher" à ça ou pas, là n'est pas la question... tout le monde est libre de ses expériences (heureusement encore!), et de ses erreurs éventuelles!

Cette année, j'avais envie de passer, lors de mon séjour à Amsterdam, dans un coffee shop... pour voir!
Mais, malheureusement (heureusement?) pour moi, je me voyais mal, entrer là dedans, avec la femme (pas grave!) et les 2 enfants (ça fait tache!)!!!!

Peut-être l'année prochaine?

Tout cela pour dire, que loin de moi, l'idée de jouer les moralisateur (je n'en suis pas capable, et je ne le souhaitepas!), ou les vieux cons, mais du fait de ne pas y avoir "toucher", je ne vois pas l'intérêt, que vous avez, vous les jeunes, de devoir vous "droguer" (volontairement entre guillemets!), ou de vous "saouler" (idem!), pour vous sentir bien!

... à moins que comme moi, ovus pensiez que ce monde est devenu définitivement trop con, et que le refuge se trouve dans les "paradis artificiels", pour fuire la réalité trop souvent assomante!!!

Pour ma part, j'ai opté pour la vie de famille, les jeux, internet...

@+

____________________________________________________


MaxR
Admin'
Admin'

Masculin
Nombre de messages : 15132
Age : 47
Date d'inscription : 28/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Sam 25 Nov 2006 - 18:22

Je vais donc tenter de te répondre franchement:

J'ai fumé le cannabis comme j'aurais pu ne pas le fumer. En fait à chaque fois que je fumais un joint, c'était dans des conditions spéciales où je n'aurais pas eu besoin d'en fumer pour déconner. Mais en fait si on fumait le joint c'était surtout pour le fun de se dire après coup "putain et tu te souviens quand j'ai fait ça? Comment tu t'atais pété la gueule après dans les buissons!" Consommer du cannabis était surtout pour moi l'occasion de partager un truc entre potes et déconner comme tu ne le ferais pas à jeun.

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Invité le Sam 25 Nov 2006 - 18:33

interceptor a écrit:Salut LS,

Et ben voilà bien ce que je pensais!
Donc, pour toi, le canna' est avant tout interdit, et si je comprends bien, ce que tu écris, tu en prends pour braver les interdits!

Symptomatique de la jeunesse actuelle!

C'est ce que tu voulais entendre certes je l'avais deja compris, mais c'est pas ce que j'ai dit!
En tout cas pas seulement, et c'est déshonoré mon discours que de le résumé à cette seule pensée ! ( me suis fait chié bordel!^^)

D'un, je ne prends plus de cannabis depuis 5 ans, si tu avais tout lu depuis le début, tu le saurai.

Et de 2, ai-je vraiement parlé que d"INTERDIT"?.....Non!...donc comme je suis lasse de me répéter, je vais éviter de le faire... Mais quand meme rapidement ! ^^ :

A part l'effet d'interdit, j'ai parlé de l'effet humain de découvrir des choses qu'il ne maitrise pas et qui sont du domaine de l'inconnu ( car ca agit sur les comportements et donc le cerveau).
Et du fait de trouver de nouvelles sensations, le besoin d'atteindre un orgasme cérébral ( tout a fait symbolique) !

Depuis toujours tu vois ca et meme dans les sociétés ou la drogue n'est pas interdite !

Dans les tribus africaines, ils fument de l'herbe et danse à se mettre en transe, pendant des cérémonies "religieuses" ou "rites de passages" !

Tu peux pas réduire le fait de consommer de la drogue à une mode de la société actuelle, et au fait de braver l'interdit et le danger car c'est qu'un paramètre !

Après que toi que tu retienne que ca de mon discours, c'est autre chose...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par MaxR le Sam 25 Nov 2006 - 18:47

Re,

Je ne retiens pas que cela de ton discours (plutot censé pour une femme!!!! Aïe, tu fais mal, toi!!!), mais je généralise, par rapport aux discours d'autres personnes, consommatrice de ces substance!
Mais, j'aurais du préciser un peu mieux ma réponse!

Sinon, je suis peut-être un peu bouché (du fait que je n'en ai jamais consommé?), mais je ne comprends pas l'attrait de "consommer du cannabis pour déconner comme tu ne le ferais pas à jeun", m'enfin, comem dit l'autre "chacun son truc"!

Je ne veux pas me mettre tous les conso' de ce forum à dos, en disant "vous êtes cons de consommer cette merde", encore une fois, je ne peux pas juger, car pas prise, mais ça me fait bizard de lire ce genre d'argument (que je respecte, comme tout argument!), pour expliquer au novice que je suis l'attrait des "paradis artificiels"!

M'enfin encore une fois, je ne juge personne, j'essaye simplement de comprendre, et d'avoir des réponses aux questions que je me pose!!!

Merci Némo et LS, de votre franchise!

@+

____________________________________________________


MaxR
Admin'
Admin'

Masculin
Nombre de messages : 15132
Age : 47
Date d'inscription : 28/08/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Baal le Dim 26 Nov 2006 - 1:07

Dj Nemo a écrit:Je vais donc tenter de te répondre franchement:

J'ai fumé le cannabis comme j'aurais pu ne pas le fumer. En fait à chaque fois que je fumais un joint, c'était dans des conditions spéciales où je n'aurais pas eu besoin d'en fumer pour déconner. Mais en fait si on fumait le joint c'était surtout pour le fun de se dire après coup "putain et tu te souviens quand j'ai fait ça? Comment tu t'atais pété la gueule après dans les buissons!" Consommer du cannabis était surtout pour moi l'occasion de partager un truc entre potes et déconner comme tu ne le ferais pas à jeun.
Un truc très exact.

Alooooors, j'ai survolé rapidos le truc

Le pote de Nemo qui a vu des grenouilles, chais pas ce qu'il a fumé, mais c'était pas de l'herbe.

L'herbe défonce visuellement, sonoriquement et sensationnellement, mais ne provoque pas d'hallu.

La légalisation je suis contre, trop d'emmerde, je préfère une dépenalisation.

Pourquoi prend on de la drogue ? Question conne : comme pour la clope ou pour un mec qui se beurre la gueule : le plaisir. Certaiins fument pour faire les rebelles (et vomissent ensuite donc...), et moi je fume pour ce qu'a dit Nemo et pour le plaisir.

Comme prendre une cuite, tout simplement. C'est pas journalier, ça arrive de temps en temps, et toute mes soirées ne finissent pas comme ça.

"i take drug and you should too".

A chacun son choix, chacun sa croix, chacun sa conscience, je vais pas répéter ce que j'ai dit au début du topic, zavez qu'a faire back et lire à nouveau.

Par contre, j'ai une question : Cervantes, t'as quel age ?

Car pour l'instant, t'as l'air de plus en plus emballé par ton interrogatoire, on dirait que tu es en train d'essauyer de te convaincre que ce que tu vas fumer n'est absolument que bénéfique... fais gaffe quand meme hein...

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par GTvision le Dim 26 Nov 2006 - 10:27


Le pote de Nemo qui a vu des grenouilles, chais pas ce qu'il a fumé, mais c'était pas de l'herbe.

C'était pas à moi, mais à Cervantes. Mr. Green Mais en fait le canna en lui-même ne provoque pas l'hallus, mais vu que le cerveau ne fonctionne plus de la même façon, il peut interpréter différemment des choses...

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Baal le Dim 26 Nov 2006 - 10:32

Ah oui, sorry.

Ouais enfin quand même, moi les seules fois où j'ai eu des hallus, c'était avec la salvia (mais yeux fermés) et avec les champis et l'acide, qui eux étaient des hallucinogènes puissants.

Par contre, avoir des visions en fumant de la marijuana, mmmh, j'suis dubitatif quoi. Des changements de couleurs et de luminosité à la rigueur, mais...

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Cervantes le Dim 26 Nov 2006 - 11:37

J'ai 15 ans et si je fume c'est rien que pour voir l'effet que procure l'herbe , j'en fumeré un et puis basta ! Je veux pas me niquer la santé et devenir completement débile non plus .
Je suis concsient que fumer n'est pas bien , c'est juste pour testé .

Cervantes
Honnête
Honnête

Masculin
Nombre de messages : 576
Age : 25
Date d'inscription : 28/07/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Baal le Dim 26 Nov 2006 - 13:40

Mouais, on m'a souvent dit ça.

Je dis pas que fumer est mal, je fume de l'herbe de temps en temps.

Je dis que inciter quelqu'un à commencer n'est pas une chose malin quand même, même si on fume et qu'on connait les effets.

15 ans c'est un peu jeune. Enfin, bon, j'ai fumé mon premier pétard à 16 donc je vais pas faire la morale.

Chacun sa croix d'façon.

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Max Machine le Dim 26 Nov 2006 - 17:23

Bon,,j'ai pas tout lu le derniere page mais je vais dire mon point de vue.

Premierement ,Interceptor,, tu fait bien de ne pas y toucher.

Deuxiement l'herbe ne fait pas halluciné. L'herbe fumé chez une personne a un autre d'autre des sensations ou buzz différent. Une personne peut avoir une réaction complement fous (déja fou avant d'en consommé, ca juste amplifié son état de con) et d'autre vont seulement avoir un buzz doux, calme. Ca dépend aussi de l'herbe fumer. Il y a des sortes ou tu as un trip plus reposé et d'autre ou ca réveille. Mais bon, ca c'est d'une personne a une autre et tout dépendant de bien des facteurs, mais pas d'hallucination.

Troisemenent Cervantes,,,fait attention,,c'est un conseil. Si tu pense que tu as le controle ben tu pourrais etre surpris. Je parle par expérience. Je consomme depuis au moins 10 ans a tout les jours. Je fonctionne tres bien,,pour moi maintenant c'est comme une cigarette un peu plus fort. Faut dire que j'absorbe tres bien sont effet. Mais ou je veux en venir c'est que j'en suis rendu dépendant. On se crois tous fort et en controle jusqu'au jour ou on se rend contre que ces tres tres difficile de s'en passé et quand on est rendu la ben c'est rendu une dépendance. Le fait est qu'on peut devenir dépendant tout comme on peut devenir dépendant de café, de pepsi, de cigarette, d'alcool, de jeux, de gambling, .... Toute dépendance n'est pas bonne, donc il faut se méfier quand on parle de dépendance. voila.

Une petite précision : La drogue existe meme chez les animaux. Les chats ont leur herbe a chat, les fourmis aussi on une drogue(je vais essayer de vous trouvé des infos) et beaucoup d'autres. Je vais vous trouvé des articles.

Max Machine
Webmaster-Administrateur
Webmaster-Administrateur

Masculin
Nombre de messages : 5598
Age : 39
Date d'inscription : 26/12/2004

http://www.webmaxmachine.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] Alcool, clope et psychotropes

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:14


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum