[DEBAT] - Topic des Ecrivains

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Akhaspak le Mar 25 Avr 2006 - 16:29

Rappel du premier message :

EDIT : Pour lire le topic du début sans le flood de certains abrutis, allez directement ici

Voilà j'ouvre ce topic avec la décision de Baal, Sakapatate et Mista CJ, pour tout els gens qui écirvent poèmes, textes de chansons, et lyrics... Venez ici faire paratager vos oeuvres sans prétention que de partager ensemble nos oeuvres. AÉtention topic réserver à ceux qui ont vraiment fait de leur vocation d'écrire des textes. Ne pas poster des trucs de débutants écris avec quatre mots de dictionaire merci.

Akhaspak
Amateur de jeux
Amateur de jeux

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 29
Date d'inscription : 25/03/2006

Revenir en haut Aller en bas


Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Baal le Sam 13 Jan 2007 - 10:05

Bin à la base c'était d'une fille dont je parlais, pourquoi, t'y as vu un texte fusionnel à la marijuana Shocked ?

(j'ai edit, c'est deux, pas feux).

Ton texte du bahut, wouahou, j'suis encore sous le charme. Bien qu'ayant écrit en première "Génération gâchée", j'ai aussi développé mes souvenirs dans le bahut qui me manque. Y'a eu quelques trucs, notamment un début de chanson folk rock acoustique pas finie et un délire personnel. Je les poste pour suivre le sujet. Le délire fait partie d'une longue tirade personnelle que j'ai développé en deux parties sur mon blog :

part 1 : "i'm not cool and i'll never be" : http://anysound.cowblog.fr/article-1378261.html
part 2 : "a little stoned noisy sound on the air tonight" : http://anysound.cowblog.fr/article-1378286.html


(pas de titre)

C'est au bout de la bière qu'on leur raconte des histoires
Qu'on les plume de leur oseille pour finir sur un trottoir
Mais moi c'est pas pareil j'viens de là où il fait noir
D'un endroit où même pour elle le trottoir c'est bien trop tard
C'est un p'tit endroit du monde où les filles sont si jolies
Un endroit où la bière blonde peut couler à la folie
Mais bon...

C'est au bout de la bière qu'on héberge des voleurs,
Des comédiens ratés, des reubeus des emmerdeurs
C'est l'Chatillon du Monde, nous on fait de la musique
Et tout en fumant des blondes on succombe à la panique
Car on est pas encore mort, et on a droit à la vie
Et dans un nouveau décor on pourrait vivre une folie
Mais bon...

C'est au bout de la bière qu'on se perd dans les regards
De ces jolies demoiselles au passé un peu trop noir
Elle nous prennent par la main et nous mènent à notre lit
Et tout en roulant dans le foin on leur crie à la folie
Qu'on est amoureux d'elles, ces filles si jolies
Si jolies qu'on en crève pour une histoire de paradis
Mais bon...


Voila voila, peut être un jour...

-------

Je fais de l'air guitar sur fuck the world ou get free.

J'aime sourire de façon idiote.

J'aime hurler et dire un ramassis de conneries pour éviter de me faire chier (genre parler à la douche le matin, ou répondre à la présentratrice du JT).

J'aime aussi accessoirement remonter de vieux topics quand la question soulevée y est intéressante, au risque de m'attirer les foudres d'un modo sur les forums ou je suis.

L'herbe m'endort, l'alcool m'excite et la musique me met en transe. Donc dans ces pseudos soirées "ouais trop cool on finit tous éclatés sur des canapés car trop déchirés quoi" je me fais vite chier.

Ah et sinon j'aime peu de gens de mon age, va savoir pourquoi. Ou plutôt, j'ai du mal à délirer avec eux ou a parler de trucs intéressants. C'est chiant d'ailleurs car l'ambiance de la fac est d'une platitude suicidaire. Pour quelqu'un qui avait envie de changer d'air en sortant du lycée, grosse déception, ça motive pas pour continuer 5 ans...

Mon film préféré s'appelle Las Vegas Parano

Les gens de ma fac doivent avoir peur car depuis une semaine je chante 1969 en boucle à tue tête dans les couloirs.

J'aime pas les vêtements trop cleans, voire j'adore les rapiécés. Ca énerve ma mère d'ailleurs.

J'aime aussi parler à mon chat d'ailleurs, c'est un peu plus humain qu'un mur car ça vous regarde d'un air con sans comprendre quand vous vous adressez à lui.

Je déteste qu'on range ma chambre, le bordel qui y règne est la seule chose qui me rassure.

Je passe beaucoup de temps enfermé dans les chiottes, ce que je revendique depuis que je sais que Rimbaud y a écrit ses plus belles œuvres.

J'aime pas les baskets blanches, j'en achète plus, et quand j'en avais je me marchais sur les pieds pour les salir.

On me dire un truc 50 fois, je m'en rappellerai toujours pas. Une chose insignifiante me reste en tête éternellement.

Je me parle dans la tête tout seul sans me rendre compte qu'autour de moi il se passe quelque chose.

Quand je suis sur msn je clic systématiquement sur les nouveaux arrivants pour avoir vu leurs avatars.

J'ai plus tendance à envoyer directement chier les gens qui me gonflent, pas tout le monde, mais ça revient au même, on me traite de mauvais caractère et d'asocial. J'ai jamais compris en quoi parlementer hypocritement en faisant des phrases détournées pendant 10 minutes ça aidait à résoudre le problème d'une personne en conflit avec soi. Jveux bien débattre sur un sujet. Mais quand on me casse les couilles pour pas grand chose, je vois pas pourquoi je devrais m'abstenir d'envoyer chier la personne en question.

J'aime bien dessiner des trucs étranges, et lire des bouquins de drogués (nouvelles sous ectasy, Las vegas parano...), c'est souvent plus marrant que d'essayer soi même le truc.

Cette année je suis partie sept fois en cours sans mon sac.


I'm outta love, set me free.

Dites à quelqu'un qu'il y a 300 Milliards d'étoiles dans l'univers et il vous croira.

Dites lui que la peinture n'est pas sèche et il aura besoin de toucher le mur pour en être sûr...

La "normalité" n'existe pas dans ce monde, il existe seulement le degré de folie.

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Akhaspak le Sam 13 Jan 2007 - 10:50

Pour le premier texte en français j'adore un texte à la georges brassens mordernisé. C'est super. Sinon ton essai philosophique (rien que ça ? Smile), j'imagine que c'est pas de toi la dernière phrase Wink Smile

Bon je poste pas mal en ce moment, parce que en mon absence, on aprallèle de mes études j'ai fait énormément de musique et de nouveau texte. Pour l'instant j'ai surtout posté des trucs rap ou slam donc promis je posterais des textes reggae, rock ou jazz bientôt. Bon allez deux textes parce que je suis motivé, le premier est rap, et il aprle du monde difficile de la musique, et de tout les cons qui s'affichent et s'identifie à un mouvement auquels ils n'appartiennent pas. Le deuxième c'est un texte un peu différent de d'habitude qui parle de mes voyages, je l'aie écrit pour mon groupe de reggae-jazz (oui, oui, on a mélangé els deux;)) et sinon Baal, ej trouve que ton style d'écriture s'est carrément afirmé depuis tout ce temps. T'assure vraiment là, d'après ce que tu 'mas montré Wink
-------------------------------------------------
L'ENVERS DU DECOR

Pète le champagne, t'as signé ton premier deal
Bienvenue dans la faune où commencent les premières dièses
Ton premier disque, premier chèque avec cinq zéro derrière!
Ton premier clip dans la Benz et plein de blaireaux derrière!
T'as fait tomber ton ben pour faire monter le buzz,
Tes morceaux plaisent aux actionnaires, ton blaze fait tomber le pèze.
La future star du ghetto, le nouveau phénomène,
Et vu les thunes misent sur la table, tu feras platine au minimum.
Tu te paie la même BM que ton idole,
T'apprends vite qu'ici c'est des liasses qu'on étale, alors!
Rentre dans le cercle, dans l'effervescence, dans l'enfer des sens tu gravites
Rien ne peut te faire descendre.
Arrose tes potes dans les restos classes, évite les clashs!
Fuis les rappeurs aigris, tu veux des tass? exhibe ton cash!
Ton album sort dans le mois, te voilà fier comme un paon,
Toi le nouveau poulain, celui que tout l'monde attends.

Non tu es inapte, ton cerveau manque de sinapses,
En apnée dans l'alcool et quand le THC le kidnappe!
Ecoute mon monologue, moi, ton homologue autodidacte
Tu ne lis que des catalogues ; ignorance analogue à l'audimat !
Le poids de ton quotidien est de cent kilos,
Normal que ta créativité s'enkylose.
Ton D.A. est le sourcier sans qui l'eau ne jaillit pas,
T'es devenu malléable comme un ours en guimauve !
T'es tenu en laisse comme une boule au bilboquet ;
Normal il a ton boul' et toi ses billes,
Vous êtes devenu inséparables comme Boule et Bill,
Duo comparable à un mimile et son petit roquet !
Tu serais prêt à subtiliser toutes les subtilités
De flows déjà utilisés, quelle futilité ;
Dans le but de délester tes fans de toute liquidité
D'où l'utilité de faire preuve de cupidité.
Mais elle s'est substituée à ta lucidité
Et tu t'occultes le souci d'idée pour subsister !

T'as rien à faire ici, Dégages !! Faux MC !!

Décampe, prends la poudre d'escampette,
Tes gambettes à ton cou et cours jusqu'à ce que tu aies des crampes !
Car dans l'ombre : un grand nombre ont les dents longues,
Des grands monstres qui commencent à trouver le temps long.
Ce que j'observe, c'est que ce jeu m'obsède
Comme un vice obsène ; du coup j'oublie mes obsèques.
Mais quand le jeu s'envenime, je sais à quoi m'en tenir,
Tu comprendras où je veux en venir...
Mais d'abord, je met ma force au serice de ma métaphore,
J'suis un gars méga fort, gueule-le partout avec un mégaphone !
Tu trouveras mon disque dans les rayons de ton mégastore ;
On fait barrage, moi et mes castors, au fond le Rap n'est qu'un sport,
Mais qu'importe, j'ai la voix qui porte, qui explose les portes
Et puis mes quinze potes qui me supportent moi et mon Hip Hop
J'avance sans craintes et mes seules contraintes sont de savoir
Quelles empreintes je laisse, quel chemin j'emprunte.

T'as eu beau coller des sticks, aggraffer des boards,
Rapper des heures dans les radios spé, rameuter ta horde de potes,
Mais ton groupe au top du gouffre suffoque,
Financièrement, y a un truc qui bloque.
T'as misé gros, même investi des plaques.
Doucement, tu vois ton disque qui disparaît des bacs.
T'as pas de plan, pas le temps pour chercher des dates,
Tu voulais faire des scènes, saches qu'en France, on aime pas trop le Rap!
Pourtant ton style à l'air de plaire à la base,
Mais la base n'achète pas, t'es encore de la baise.
Tu repars à Zéro et les parasites pensent que tu pèses,
Tu sais la défaite, c'est souvent seul qu'on l'encaisse,
Seul ! Quand s'entassent les dettes, quand vient la famine,
Quand tes sauces se sont fait la malle, t'es seul face à la faillite...

Bienvenue dans l'envers du décor, ils t'ont bien laissé choir à l'écart,
Pourtant t'avais la niaque au départ !
Espère, reste fier, ou tu te laisses faire,
observe, c'est clair !
Bienvenue dans l'envers du décor, ils t'ont bien laissé choir à l'écart,
Pourtant t'avais la niaque au départ !
Espère, reste fier, ou tu te laisses faire,
observe, c'est mort !
-----------------------------------------------------
VOYAGE

Pour moi, voyager, c'est me ressoucer l'esprit
Moi, quand je voyage je trouve une sorte de répis
Enfin, les autres disent, le voyage c'es fatigant
C'est vrais que le décalage horaire, ça perturbe

Vous savez, quand tu vois ces gens, ces paysages,
T'as l'impression d'aller vers eux, de comprendre
Il y a un intérêt, à rencontrer mille et uns visages
D'ailleurs, c'est dans un pays loitain qu'on jettera mes cendres

J'ai visité pas mal de pays, parce que mon père le voulait
Il m'as initié à ça en m'emenant sur la terre ancestrale
Je trouver que c'était prêcheur, et j'avoue que ça me soulait
Mais avec approfondissement, c'est à présent vital

J'ai vu l'Inde, j'ai vu l'Afrique, le Brésil de ma mère
Les fameux Etats Unis, New York, New Orleans : le jazz
La Méditéranée, l'Orient, mon Ethiopie amére
Des îles paradisiaques en apparence, la France : ma base

Je chante le voyage, je vis le voyage, comme une chanson culte
Des femmes et de hommes magnifiques, des cultures uniques
Des fléaus, la misère, la faim, la mort, la vie, la chute
Des gens drôles, des gens tristes, des insouciants, des cyniques

Moi, le voyage je vois ça comme un retour aux sources, aux racines
J'ai emmené mes amis pour qu'il comprenne le sens de mes dires
Sous le soleil, sous la pluie, peu importe les signes
Parce que quand tu sais que cette planète, je l'admire
Elle à moi, à toi ou quiconque s'en voit le droit

Moi, le voyage, ça m'as formé l'esprit, vraiment
Ma musique, le jazz, la bossa nova, le bongo, le banghra, la reggae
Moi le voyage, cela m'attire, comme un aimant
Les Paysages : la mer, les ruines, la jungle, mes sens aux agguets
Quoi de plus beau qu'un monde qui vit?
-----------------------------------------------------------------
Bah à la base c'était d'une fille dont je parlais, pourquoi t'y as vu un texte fusionel à la marijuana

Marijuana, n'est-elle pas elle aussi une belle femme, qui nous séduit quand y goûte? Ton texte semble être écrit sous effet... peut être y a t-il simplement un double sens.
Sinon après avoir relu ton texte "phylo" je peux te dire que y a pleind e choses qui me correspondent : moi aussi ej chante à tue tête dans els couloirs de mon école, moi je parle à mon chien, moi aussi je réponds aux présentateur télé ou aux publicités, moi aussi mon esprit artistique sé développe dans une chambe en bordel, moi aussi je me parle dans la tête quand il y a du monde, et pour finir j'ador eles vêtements bons pour la poubelle, et passer des heures aux chiottes à élaborer de nouvelles phases ou à composer des solos de saxophones en chiant.


Dernière édition par le Sam 13 Jan 2007 - 10:59, édité 1 fois

Akhaspak
Amateur de jeux
Amateur de jeux

Masculin
Nombre de messages : 431
Age : 29
Date d'inscription : 25/03/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par mehdb le Sam 13 Jan 2007 - 10:52

Baal , niquel le dernier texte , I love it !

mehdb
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Masculin
Nombre de messages : 2654
Age : 24
Date d'inscription : 02/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par GTvision le Sam 10 Fév 2007 - 19:43

Le topic de cobaiye m'a rappelé un truc que j'ai fait il n'y a pas lontemps.

Parodie du conte de Perrault: Barbe-Bleue. J'ai du me taper ça en prépa pour développer notre originalité, alors enjoy! C'est bas de plafond, mais il en faut.

Texte original:

Barbe-Bleue


La Triste Histoire De Fortpied.



Il était une fois un homme fort riche et entouré de bonnes relations ; il possédait plusieurs résidences dans le monde, de nombreuses voitures et une belle garde-robe. Seulement il avait un gros problème : il sentait tellement fort des pieds qu’il ne pouvait pas courtiser une jeune fille ou même une dame mûre sans qu’elle fuie en courant.
Or il se fit que dans la région une nouvelle fabrique de déodorants s’était installée ; mais la rumeur de Fortpied s’était répandue avant l’odeur ; et les responsables de la fabrique n’osaient pas aller lui proposer leurs produits de peur de perdre leur réputation devant un échec probable.
Mais Fortpied, désireux de connaître l’amour autrement que par Webcam, fit tout ce qu’il put pour convaincre les responsables de lui vendre leur déodorant ; il les invita donc pour une croisière sur son yacht privé.
Les industriels hésitaient, circonspects du fait qu’ils savaient que Fortpied avait déjà essayé de nombreux autres déodorants, et qu’on ne savait pas ce qu’ils étaient devenus.
Mais quelque compagnie peu farouche et l’idée de soirées endiablée arrosées d’alcool les décidèrent à suivre notre odorant homme dans le sud de la France.

Pendant une semaine ce ne fut qu’orgies, beuveries et délires de riches. Tous mangèrent, burent et s’amusèrent bien ; si bien que finalement les industriels finirent par penser que Fortpied n’était pas un cas désespéré et que s’ils arrivaient à chasser son odeur, cela ferait une publicité extraordinaire pour leur société.
C’est ainsi que dès le retour en ville l’accord se conclut : Ces chefs d’entreprise allaient lui livrer toute leur gamme de déodorants, contre une récompense mirobolante en cas de succès de l’opération.

Or il arriva que le jour de la livraison Fortpied du s’absenter pour régler une affaire de délocalisation ; heureusement les livreurs arrivèrent à temps pour rencontrer le propriétaire des lieux avant qu’il ne s’en aille.
-« Voilà , leur dit-il, je dois m’absenter pendant un moment pour affaires. Etant donné que la commande est assez encombrante (les livreurs étaient venu en semi-remorque), je vous donne le double de toutes les clés de ma maison. Entassez les cartons partout où voulez, sauf dans la pièce au bout du couloir du premier étage, où je vous demanderai de ne pas entrez ; c’est … privé. De toute façon j’ai fermé la porte à clé, et je voudrais qu’elle le reste. »

Les livreurs n’étaient pas contrariants par nature et promirent donc de ne pas entrer dans cette pièce. Mais au fur et à mesure de leur déchargement ils se rendirent compte qu’ils encombraient les couloirs et les pièces et qu’ils allaient bien devoir stocker quelques cartons de déodorants dans cette fameuse pièce.
Ils hésitèrent un moment devant la porte devant la porte de cette mystérieuse pièce, songeant à la défense que Fortpied leur avait faite, considérant qu’ils pourraient être moins payé d’avoir été désobéissants ; mais la nécessité était là et ils se décidèrent à ouvrir la porte grâce au trousseau prêté par le propriétaire
Ils ne virent tout d’abord rien, car les fenêtres étaient fermées ; mais après quelques secondes une atroce odeur de pieds parvint à leurs narines ; Ils allumèrent une lampe de poche et l’horreur de la situation leur sauta aux yeux.

-« Jeff, regarde, là… des, des déodorants usagés ! Par dizaines !»
-« Oui Raoul, et je crois…oui je crois que ce sont eux qui sentent les pieds !

En effet il se fait que Fortpied sent tellement fort que quand il se passe du stick large ou en vaporisateur sur ses pieds, c’est le déodorant qui prend l’odeur et non l’inverse.
Les livreurs crurent mourir d’asphyxie, puis de gêne en comprenant que les déodorants de leurs patrons ne pourraient rien faire devant quelque chose de si horrible ; mais que surtout ils avaient découverts le secret honteux de leur client.

Tellement fébriles de leur découverte insupportable (pour les narines), ils se rendirent à peine compte que la clé de la pièce avait glissé de leur main et avait rebondi dans la pièce.
Ils allèrent donc prestement la ramasser et refermèrent soigneusement la porte ; nos deux hommes descendirent ensuite au rez-de-chaussée pour terminer d’entasser les caisses vaille que vaille.
Ce n’est que lorsque qu’ils eurent terminé de ranger le dernier carton qu’ils se rendirent compte de l’odeur pestilentielle qui régnait autour d’eux.

-« Raoul, je t’avais demandé de prendre une douche au moins une fois par semaine ! »
-« Mais je t’assure Jeff, ce n’est pas moi; on dirait que ça sent… les pieds.
-« Nom d’un chien Raoul ! C’est la clé qui sent ! »

En effet, en tombant sur le sol de la remise où Fortpied cachait tous ses déodorants inutiles, la malheureuse clé s’était imprégné des fragrances nauséabondes de son propriétaire.
Nos deux pauvres ouvriers eurent beau essayer tout ce qu’ils purent pour la débarrasser de cette odeur : Karcher, essence, Chanel N°5, … rien n’y fit, et la clé continua à dégager ses effluves.

Fortpied revint de son voyage le soir même, et dit qu’il avait reçu en chemin un mail, qui lui avait appris que l’accord pour lequel il s’était déplacé s’était conclu à son avantage ; il allait pouvoir faire fabriquer ses produits en Chine par des enfants de 8ans.
Les livreurs firent tout ce qu’ils purent pour montrer qu’ils étaient fier d’avoir pu tout décharger en une journée.
Le lendemain Fortpied leur demanda ses clés, et ils les rendirent. Mais d’une main si tremblante, qu’il devina sans peine tout ce qui s’était passé.

-« Pourquoi la clé de ma remise n’est elle pas avec les autres sur le trousseau ? »
-« Euh, » répondit Jeff (le plus vif d’esprit des deux) « Sans doute que je l’ai laissée dans le camion… »
-« Rendez la moi s’il vous plaît. ».

Après avoir tout fait pour retarder ce moment, en prétextant notamment un problème de verrouillage des portières du camion, il fallut bien rendre la fameuse clé à son propriétaire.
Après l’avoir examinée, il dit aux camionneurs :

-« Pourquoi sent-elle si mauvais ? »
-« J’sais que dalle moué », répondit le pauvre Raoul, plus blanc qu’un mort ; sans doute à cause de l’odeur.
-« Ah oui, vous ne savez rien, vous avez bien la tête à ça ! » Reprit Fortpied, « Mais moi je vais vous rafraîchir votre mémoire moisie : vous êtes entrés dans ma remise ! Eh bien messieurs, si vous en avez bien rigolé je vous propose d’aller rejoindre mes Rexona et de vous y enfermer ! »

Ils s’effondrèrent sur place en pensant à ce qui les attendait, il lui demandèrent pardon d’une réelle désolation. Ils auraient attendri un Bush, poilus et virils comme ils étaient ; Mais Fortpied avait le cœur aussi dur que le quotidien de ses chaussettes.

-« Il faut vous punir, messieurs, et pas plus tard que maintenant. »
-« Puisqu’il faut souffrir dans d’atroces souffrances, laissez-nous au moins le temps de regarder une dernière fois la Star’ac », demanda Raoul.
-« Je vous laisse l’émission de ce soir, » reprit Fortpied. « Mais pas la rediffusion de demain.»

Lorsqu’ils furent seuls, Raoul appela son collègue et lui dit :

-« Mon pote Jeff, monte je te prie, sur le haut de la veranda, pour voir si tu n’as pas de réseau sur ton GSM, je n’ai plus de crédits pour pouvoir appeler du secours. »
-
Le bon Jeff monta , en ne tombant que deux fois, sur le toit de la veranda, et le pauvre demeuré lui beuglait de temps en temps :

-« Jeff, mon copain Jeff, tu vois rien sur ton écran ? »

Et le copain Jeff lui répondait :

-« Hélas, je ne vois que le niveau de la batterie qui baisse, et mon fond d’écran qui est très joli.»

Cependant Fortpied, tenant une grosse mitraillette dans les mains, criait de toutes ses forces aux livreurs :

-« Magnez-vous le train, ou je vais vous chercher ! »
-« Encore un petit moment s’il vous plaît, on va bientôt savoir qui est éliminé » répondait Raoul, et aussitôt il criait tout haut comme un idiot qu’il est :

-« Jeff, mon copain Jeff, tu vois rien sur ton écran ? »

Et le copain Jeff lui répondait :

-« Hélas, je ne vois que le niveau de la batterie qui baisse, et mon fond d’écran que je viens de changer.»

-« Descendez donc vite, criait Fortpied, ou je vous tire dans les fesses ! »

-« C’est bon, on arrive » Répondit Raoul, puis à Jeff :

-« Jeff, mon copain Jeff, tu vois rien sur ton écran ? »
-« Nan », répondit Le livreur, « par contre je vois un gros nuage de poussière qui se dirige par ici .»
-« Serait-ce notre syndicat ?»
-« Hélas non mon pote, ce ne sont que des touristes Japonais. »
-« Vous allez descendre, oui ? » Criait Fortpied au point de s’exploser les cordes vocales.
-« Encore un peu de patience, » répondait Raoul puis à Jeff :

-« Jeff, mon copain Jeff, tu vois rien sur ton écran ? »
-« Ben non je n’ai plus de batterie. Par contre je vois des gens qui arrivent, et ils n’ont pas l’air contents. »
Fortpied se mit à crier si fort que cinq personnes du voisinage firent une crise cardiaque ; sur quoi Raoul se précipita à ses pieds, geste ô combien courageux, pour l’implorer de les laisser regarder France-Argentine.
-« Ca ne sert à rien, la France va perdre, » dit Fortpied, « Il faut y aller maintenant. »

Il alla chercher Jeff et les conduisit lui et Raoul en direction de sa remise, malgré les protestations de ceux-ci.

Mais arrivés au seuil de la porte, on sonna à la porte si violemment que Fortpied s’arrêta ; et avant qu’il ait pu réagir, la porte s’ouvrit et une foule de personnes s’introduisit dans la demeure.

-« Peste, des anti-mondialistes ! » S’écria Fortpied, visiblement désappointé.

Le chef de ce groupe s’avança ,et tendit une farde de papiers au maître des lieux ;

-« Voici une pétition contre la délocalisation de votre usine, un texte de loi sur la libre concurrence et un autre sur les droits de l’Homme. Nous ne sortirons pas d’ici tant que vous n’aurez pas tout lu et changé votre décision au vu de ces éléments.

Le temps que Fortpied se dépêtre de sa paperasse, les deux livreurs mirent cette occasion à profit afin de s’éclipser discrètement. Ils ont aujourd’hui changé de métier et se sont lancés dans les télécommunications. Leur but est de réaliser une couverture GSM sur l’entièreté du territoire.

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Baal le Sam 10 Fév 2007 - 19:49

Je lis ça dans la soirée et je te dis mon avis.

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Unkn0wN le Sam 10 Fév 2007 - 20:49

Pas mal du tout ! s13

J'ai trouvé l'histoire assez marrante et bien écrite magré quelques répétitions.. J'ai trouvé excélent les quelques comparaisons et la scène de la veranda est culte ! xD

ah oui par contre, un petit oubli de ta part:

devant la porte devant la porte

Dans le 4ème paragraphe Wink

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par GTvision le Sam 10 Fév 2007 - 20:55

Mieirde...
Pour les répétitions, c'est fait exprès pour coller au texte original... Wink

GTvision
Modérateur
Modérateur

Masculin
Nombre de messages : 10776
Age : 27
ID Playstation Network : GTvision
ID Xbox Live : GTvision
Date d'inscription : 23/12/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Unkn0wN le Sam 10 Fév 2007 - 20:58

Ah, j'retire c'que j'ai dis alors silent

Unkn0wN
Maître du Paddle
Maître du Paddle

Nombre de messages : 2994
Date d'inscription : 23/11/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Ze-Mystery le Jeu 14 Juin 2007 - 21:56

Je deterre le topic parce que j'adore écrire des histoires Mr. Green

Et justement, depuis que je suis sur le forum, j'écris des nouvelles brèves en mettant des membres du forum comme personnage.

Voici une petite que j'ai écrite il n'y a pas si longtemps que ca, je l'ai appelée Entrée sur le forum

Personnages mis en scène : Max Rocatansky, Mehdb, Unknown, Baal, Masta tekke.

Il était une fois, un univers peuplé de créatures étranges, appelées Internautes. Ces internautes étaient souvent dérangés par des monstres effrayants, communément appelés les "lags".

Cet univers, je l'ai appelé Internet.
Mais je veut vous parler d'un forum parmis tant d'autres...un forum sur Gta, sur lequel régnait les admins et les modérateurs. Il y avait aussi des flooders, des membres, des boulets...Je vais donc vous emmener plus particulièrement sur un topic nommé "Parlez de tout et de rien". Comme d'habitude, le forum est calme, et...


Unknown : Euh...Je crois bien que les lecteurs se foutent complètement de ca...

Mehdb : Et puis qu'est ce qu'il a contre les flooders ?

Bon, c'est moi qui raconte l'histoire OUI OU MERDE ?

Baal : Une minute ! J'ai jamais demandé a être dans une histoire moi !

Mehdb : Quelle histoire ?

Max rocatansky : ...

Masta Tekke : ...

Unknown : ...

Baal : ...

Mehdb : Ben quoi ? Qu'est ce que j'ai dit ?

Ze-Mystery
God of GTA
God of GTA

Masculin
Nombre de messages : 1688
Age : 26
Date d'inscription : 21/05/2007

http://diablo-2.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Jambo le Jeu 14 Juin 2007 - 22:06

Tu viens d'inventer la littérature geek Very Happy

ps : t'es pas dans le bon topic par contre Wink

Jambo
Floodeur
Floodeur

Nombre de messages : 1168
Date d'inscription : 20/06/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Ze-Mystery le Jeu 14 Juin 2007 - 22:07

Arrrf...il faut que je la mette ou ?

Ze-Mystery
God of GTA
God of GTA

Masculin
Nombre de messages : 1688
Age : 26
Date d'inscription : 21/05/2007

http://diablo-2.forumpro.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Baal le Mar 10 Juil 2007 - 11:40

Je me souviens plus du lien du topic histoires longues, on s'en fout, laisse là ici, elle est goude Very Happy

Par contre, la littérature geek existe depuis des années, on appelle ça la fanfic avec un inside character, à la base c'était s'intégrer dans une fic puis c'est passé aux fics débiles parodiant des communautés web, j'en ai écrit pas mal il fut un temps pour certains webzines..

J'en retrouve une, tendez..

Voila. C'est une fic sur mon lycée, Ozanam.

Koma = Baal je rappelle.

Le reste sont des persos purement pas fictifs et totalement réels.


Da Nowhere Team in...
BACK TO OZANAM
The Combat…

_Fanfiction et dessins pourris par : Koma
_Les soldats Spartans de la Team Nowhere par : eux même, pompés sans remords sur Halo

Cette fic est naze, mais j’vous emmerde. Le contenue de cette fic est du pur délire, rien n’est à prendre au sérieux (Julien est pas plus nazi que vous ou moi, et même si je traite PM de Pignon, j’t’aime bien PM Wink). Une seule chose est vraie : notre haine commune d’Ozanam.

_Koma est joué par Li/Laurent/Baal/Anysound/un Belge
_Chris est joué par Christophe
_Valentin est joué par Jim Morrison de la 1ere L
_PM est joué par François Pignon
_Eloi est joué par l’alcoolique de la 1ere ES
_Julien est joué par le gars bizarre satanique de la 1ere ES

Chapitre Introducteur au Chapitre 1 : Ha l’eau ? Ya quelqu’un pour sauver le monde ?

LES HEROS :

_Koma : Etre aware supérieur, belge. Fils spirituel de Jean Claude Van Damme.
Armes : Hache, skate, connerie, frites, musique très accordéonnée (Rage Against The Machine, Nirvana, The Vines, Deftones…)

_Valentin : Le baroudeur du groupe, il a autant d’expériences et de cicatrices que Rambo ou Vulcan Raven (la gueule défoncée aussi d’ailleurs, mais lui c’est plus par le cigare et la bouteille). Armes : philosophie valentine, pétards communistes, moumoute et bandana édition spéciale Hendrix, CD d’Hendrix et de Fear Factoy.

_PM : Nom de code : François Pignon. Effroyable, il tue ses ennemis dans de terribles souffrances par sa connerie. Armes : cigarettes, filtres, connerie, attitude pignonne, cigarettes.

_Eloi : L’alcool..euh le fêtard de la team. Armes : TIMMY!, bière, boutons, Maternus beer, MHI! (comme le hamster comsique de Minsc), froc, pets, bière, connerie, bière, gamecube, bière, ska et ogres de barback (musique vachement violente, parental advisory explicit contents)

_Julien : Le tueur du groupe : néo-mansonite-satanique-nazi-nécrophile. Armes : regard qui tue, Rammstein à fond, Manson, rites nazis nécropho-sataniques. Aime violer des morts au cimetière en se droguant sur du Rammstein avec Koma.

ENNEMIS :

Méot : prof d’économie, mutant hybride croisé avec un hibou.

Roussot : cheval de français catégorie poids lourd

Rothé et sa jambe de bois mécanique : Ze Big Boss of Ozanam, il est craint de tous, sauf de Koma qui ne rêve que d’une chose : lui péter la gueule.

Leboudec : Dirlo alcoolique Politicard (=crevard)

L’armée d’Ozanam des secondes : Ils sont comme les zombies : plus y’en a, plus ils sont cons. Adeptes du tuning, de la techno et du rap, de l’attitude rebelz de la cité et des vêtements fluos.

Et aussi :

_les cailleras du XVIe arrondissement de Replonges
_Sylvain l’anarchiste
_Le campeur (nom inconnu, un truc comme j’te soule avec une cruche…) (ndBaal : jeu de mot minable sur Soulcrusher, nickname pompeux d'un pote sur Counter Strike, qui malgré son nom qui fait peur se mangeait des dizaines de headshots)
_Marilyn Manson
_Thomas et Nono
_Seb Da Silva et ses ptits beurres (les biscuits hein…)
_JD le grand sage
_Kurt Cobain
_les Rage Against The Machine
_Eddie Vedders (Pearl Jam) bourré
_Sarkozi
_Les SWAT (américains, pas le jeu vidéo)
_Rambo et Vulcan Raven
_Georges W Bush « je m’étouffe avec un bretzel »junior
_Claire « Schmit » Cotcot

The story takes place in 2003..hum hum, doublageur please !

Doublageur : “oué, oué, j’finis mon demi et j’arrive…ah, donc…l’histoire prend place en 2003, temps loufoque où les oiseaux sont mazoutés, où chantent ceux qui ne savent pas chanter et où il pleut des avions. Comme toujours, la No Wouère Team glandouille en cours à Ozanam : Valentin regarde bêtement le prof avec un mètre de bave pendu à la gueule, Koma boit une despé en lisant un Rocksound car il a fini d’astiquer sa hache, Chris se roule un joint en causant à PM qui fait le cheval (cherchez pas, nous non plus on a pas encore compris pourquoi…), Eloi dort parce qu’il est bourré et Julien regarde des photos de petits enfants en se léchant les babines.

……… … … (encore trois petits points pour la route) … (allez un dernier) … SOUDAIN !!!!!!(il en manque pas un la ?) !! Le datcom (téléphone tunné du futur, avec porte gobelets et matelas gonflable intégré) de Koma sonna. Ce dernier avala sa despé sous le nez du prof qui gueulait comme un putois sur le révolutionnaire capitaliste qu’ « on boit pas en cours, et que les portables sont interdis au lycée, petit con va ». Koma lâcha un effroyable rot à la gueule du prof qui s’écroula raide mort sous les assauts des vapeur de tequila. Koma garda sa capsule de bière comme arme de réserve, et alluma son datcom.

Koma : Aaaah, ça fait du bien, et pis on a enfin la paix sans cette charogne de prof…allo ?… ouais ?…non… quoi ?… sérieux ?… ouais… (tâdââ, suspense !)… ouais, okay, see ya…

Claire : Ouais, putain, Koma tu fais chier merde, moi j’arrive plus à suivre avec toi et le prof il est mort, t’es con merde, je vais me planter au Bac oh naaaaaan merde t’es un connard Koma, et pis shuis une rebelle, connard, Koma t’es con, et pis…

Koma : Christophe, steup…

Christophe : Ta gueule claire *sort un flingue et l’abat sur place, la conne s’écroule dans une marre de sang, la tête arrachée par une balle de calibre .50*

Koma : Merci. Les gars, là c’est notre maître Jean Claude Van Damme qui m’a appelé, le monde est aware car un aware gars a décidé d’awarer l’aware à l’aware…

Les autres : …

Koma : …bon, je reprends : y’a Rothé-la-jambe-de-bois qui fait chier, car il veut embarquer les fumeurs de joint en prison et contrôler le monde en ozanamisant la population pour se faire de la thune et attirer plus de victimes à ozanam city.

PM : C’est quoi ozanamiser ?

Christophe : Pignon, t’as encore posé la question qui sert à rien *soupir*.

Koma : Nan, pas cette fois Chris, car nos lecteurs aussi ignorent le sens de ce mot, et l’horreur d’Ozanam qui se cache derrière.. aaah, comme je les envie, ils ne connaissent pas….ce que nous vivons ici…*gémissements désespérés du groupe*. Donc ozanamiser, c’est..heu..c’est…

Valentin, l’air béat comme tout à l’heure : …lobotomiser puissance dix…*ravale son mètre de bave*..faut faire quelque chose ! *s’attache son bandana d’un air de warrior* : la No Wouère Team passe à l’action ! *musique de Jimmy Hendrix en fond sonore*

Koma : Bon les gars, on va sauver le monde ?

Les autres : Ouais !!!!

La Team se casse devant les élèves béats, sauf Eloi trop bourré qui se casse la gueule de sa chaise et rigole tout seule, et court ensuite en zigzag rattraper les autres, avant de se revautrer dans les escaliers…

Ainsi, la team arriva à son QG : la maison de Koma…


Bon, c'est qu'une intro, et j'ai écrit ça j'avais 16, donc j'étais encore jeune et con dans mes délires psytchédéliques acidulés et mon énergie à faire chier mes profs et me prendre des gamelles en skate..

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par kevsr25 le Mar 10 Juil 2007 - 11:47

Baal... In ride with SkateBoarding... Sa doit etre beau ?
Tu jouait a cs avant ? Toujours ?

Ah oui... Pourquoi poster sa maintenant ?

lol

++

kevsr25
Modérateur
Modérateur

Nombre de messages : 4940
Age : 26
Date d'inscription : 21/11/2005

http://initialdesign.graphforum.com/index.forum

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Baal le Mar 10 Juil 2007 - 14:18

J'ai skaté un peu comme tout ado dans les passages de modes de l'époque. J'ai skaté deux ans, appris quelques figures, puis laissé tomber pour me consacrer entièrement à la musique.

Pour CS, j'ai beaucoup joué au collège et lycée (autant en dehors que dans le lycée Laughing) mais après le bac, j'ai réduit faute de temps et d'intérêt, et passque CSS imposait son phénomène et que j'en avais rien à branler à l'époque (et toujours actuellement) d'une version plus graphique.

Du coup à quelques rares occasions je fais des LAN avec des potes sur CS 1.5 ou 1.6, voire même sur une bonne vieille 1.1 si on a rien d'autre sous la main ^^

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Masta CJ le Mar 31 Juil 2007 - 15:59

Yo homies !

ça fait des plombes que je suis pas revenu
Mais me voilà de retour, à ce post dévolu
Malgré des tonnes de boulot et de contrariétés
Eh oui, boulot et privé me prennent la teu-té (wah la caillera)
Mais avec GTA IV qui pointe le bout de son nez
il faudra désormais comtper sur ma prose assidue
Et son cortège de mots et de verbes acérés
tels des lames de rasoir prêtes a lacérer
Le tissu blanchatre et nacré de toute page vierge
Qui telle une pucelle desire ma plume telle une v... (je vous laisse complèter faut que ça rime en -erge)
Alors soyez informé d'un retour tonitruant
Celui de Masta CJ, prince parmi les truands

Et voilà un petit égotrip pour marquer le coup de nom retour Laughing

Je vois que durant mon absence vous avez été prolifiques en textes et commentaires

Mais je suis de retour, je vais déjà lire quelques textes et mettre les nouvelles créations écrites avec amour par mes mimines adroites

Sinon j'espère que tout le monde se porte comme des charmes, Mad max, Baal, LS, Unknown et tous les autres quoi... je ne vais pas rallonger le HS Wink

A+ Homies
Masta CJ

Masta CJ
GTA addict
GTA addict

Nombre de messages : 716
Date d'inscription : 25/10/2005

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Montana le Mar 31 Juil 2007 - 16:27

Hey ça fait plaisir de te revoir ici
Sympa le poème :p

Montana
Docteur es-jeux
Docteur es-jeux

Masculin
Nombre de messages : 1273
Age : 24
Date d'inscription : 06/07/2006

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Baal le Mer 8 Aoû 2007 - 12:11

MASTA T'ES REVENU \o/

Baal
Expert en flood
Expert en flood

Masculin
Nombre de messages : 5773
Age : 29
Date d'inscription : 01/09/2005

http://walking-over-clouds.deviantart.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: [DEBAT] - Topic des Ecrivains

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:30


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum